Bouglon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bouglon
Bouglon
La mairie (septembre 2014).
Blason de Bouglon
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Arrondissement Marmande
Canton Les Forêts de Gascogne
Intercommunalité Communauté de communes des Coteaux et Landes de Gascogne
Maire
Mandat
Joseph Balaguer
2014-2020
Code postal 47250
Code commune 47034
Démographie
Gentilé Bouglonnais
Population
municipale
605 hab. (2015 en diminution de 1,31 % par rapport à 2010)
Densité 43 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 23′ 39″ nord, 0° 05′ 52″ est
Altitude Min. 35 m
Max. 143 m
Superficie 13,92 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aquitaine

Voir sur la carte administrative d'Aquitaine
City locator 14.svg
Bouglon

Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne

Voir sur la carte topographique de Lot-et-Garonne
City locator 14.svg
Bouglon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bouglon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bouglon

Bouglon est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de Lot-et-Garonne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Située dans le Queyran et le Pays d'Albret, dans les Landes de Gascogne en landes de Lot-et-Garonne, la commune se trouve à 56 km au nord-ouest d'Agen, chef-lieu du département et à 14 km au sud-sud-ouest de Marmande, chef-lieu d'arrondissement[1].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Bouglon est limitrophe de cinq autres communes.

Communes limitrophes de Bouglon[2]
Samazan
Guérin Bouglon Sainte-Marthe
Argenton Grézet-Cavagnan

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

L'Avance fait, à peu près, office de limite communale sud-est avec la commune de Grézet-Cavagnan.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Des documents du XIIIe siècle font état d'un village nommé Boglonio dont le nom proviendrait du patronyme Bucculus[3].

En gascon, le nom en est Boglon.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'origine, le village était établi au flanc des collines qui surplombent la plaine de l'Avance au sud-est du territoire communal et le château seigneurial implanté sur le plus haut sommet de la région, au sud-ouest du village.
Près dudit château, se trouvait une commanderie templière dépendant de celle majeure de Cours (près de Grignols) qui devint hospitalière au début du XIIIe siècle.
Avec le temps, les villageois vinrent habiter au plus près de ces deux édifices et ce hameau devint le bourg principal tandis que l'ancien village devenait un écart sous le vocable de Bouglon-Vieux.
La seigneurie fut partagée, entre les XIIIe et XVIe siècles, plus ou moins alternativement, par les familles de Caumont et d'Albret[3].


Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1989 mars 2014 Marie Dupiol UDF puis UMP Retraitée
mars 2014 en cours Joseph Balaguer    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Les habitants sont appelés les Bouglonnais[4].

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6].

En 2015, la commune comptait 605 habitants[Note 1], en diminution de 1,31 % par rapport à 2010 (Lot-et-Garonne : +0,69 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 490706703696767776817820854
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
845901810745702742709668610
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
584608603556533547538505520
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
573540516503532528571604600
2015 - - - - - - - -
605--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Notre-Dame-de-l’Assomption, sise au cœur du village, a été édifiée aux XIVe et XVe siècles en style gothique et présente un portail ogival caractéristique, en contrebas de la rue[9].
  • L'église Saint-Pierre de Bouglon-Vieux, d'architecture romane, est datée du XIIe siècle et a très peu été modifiée au cours des siècles[10].
  • Du château seigneurial du XIIIe siècle, ne subsiste qu'une tourelle à mâchicoulis aujourd'hui intégrée dans les bâtiments de l'école communale[11].
  • Un four à pain ancien, adossé au bâtiment de la mairie, est une construction indépendante présentant une façade de brique[12].
  • Au cœur du village, subsiste le manoir Saint-Louis, construit sur les bases d'une ancienne maison templière et d'un hôpital templier du XIe siècle remanié à la fin du XVIIe siècle, entièrement clos de murs, fonctionnant entre cour, jardin, potager et renfermant un pigeonnier-porche, une écurie, une étable, un four à pain, un séchoir à prunes, un chai et une grange. Au manoir était attaché une chapelle du XIIe siècle devenue église paroissiale. Depuis 2008, le manoir accueille des hôtes et abrite des expositions d'artistes[13].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Bouglon Blason D'argent au bouc au naturel sur une terrasse de sinople surmonté d'un monde d'azur cintré et croiseté d'or, le tout accosté de deux épées basses de gueules garnies d'or[14].
Détails
Créé en 1873.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances les plus courtes par la route - Les distances orthodromiques sont respectivement de 46,6 km pour Agen et 13,1 km pour Marmande. Données fournies par Lion1906.com, consulté le 24 septembre 2014.
  2. Carte IGN sous Géoportail
  3. a et b Bouglon sur le site « Visites en Aquitaine - Région Aquitaine » (CC-BY-SA), consulté le 24 septembre 2014.
  4. Nom des habitants de la commune sur habitants.fr, consulté le 24 septembre 2014.
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  9. Église Notre-Dame-de-l’Assomption de Bouglon sur le site « Visites en Aquitaine - Région Aquitaine » (CC-BY-SA), consulté le 24 septembre 2014.
  10. Église Saint-Pierre de Bouglon-Vieux sur le site « Visites en Aquitaine - Région Aquitaine » (CC-BY-SA), consulté le 24 septembre 2014.
  11. Tourelle à mâchicoulis du château de Bouglon sur le site « Visites en Aquitaine - Région Aquitaine » (CC-BY-SA), consulté le 24 septembre 2014.
  12. Four à pain de Bouglon sur le site « Visites en Aquitaine - Région Aquitaine » (CC-BY-SA), consulté le 24 septembre 2014.
  13. J. Marinières, Bouglon Argenton, éd. Club des Aînés ruraux des amis de la charmille
  14. Armorial de France