Boucle de Tehachapi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un train du BNSF passe la boucle de Tehachapi en 2011
Un train Santa Fe passe par-dessus lui-même en avril 1987.
Vue panoramique vers le nord-ouest.
Oblitération du bureau de poste de Keene pour les 129 ans de la boucle.
Plaque indiquant que la boucle est un National Historic Civil Engineering Landmark.

La boucle de Tehachapi est une boucle hélicoïdale ferroviaire de 1,17 kilomètres de long, située sur la ligne de l'Union Pacific Railroad qui franchit la Tehachapi Pass dans les monts Tehachapi dans le comté de Kern, en Californie. Cette ligne relie Bakersfield et la San Joaquin Valley à Mojave dans le désert de Mojave. La ligne, qui voit passer en moyenne quarante trains par jour, est une des voies uniques les plus utilisées dans le monde. Toutefois le hiatus de la voie unique est en cours de réduction, ne devrait rester que le tunnel sous la boucle.

Avec un grand nombre de mouvements et une mise en scène particulière, la boucle est une des zones préférées des railfan du pays. En 1998, la boucle est reconnue comme National Historic Civil Engineering Landmark et également comme California Historical Landmark no 508[1]

Histoire[modifier | modifier le code]

Prouesse d'ingénierie de son temps, la boucle a été construite par le Southern Pacific Railroad pour passer facilement l'élévation de la Tehachapi Pass. La construction débute en 1874, et la ligne ouvre en 1876[2]. Ont participé à la construction Arthur De Wint Foote et l'ingénieur en chef William Hood[3], mais aussi quelques 3000 travailleurs chinois. En 1998 un deuxième monument, le long de la route, a été ajouté pour rappeler la participation de ces travailleurs chinois qu'un premier monument occultait.

Avec une pente à 2,2%, la voie gagne 23 mètres d'élévation sur la boucle[4]. Les trains de plus de 1200 mètres passent par-dessus eux-mêmes dans la boucle. Au niveau bas de la boucle, la voie franchit le tunnel 9, neuvième tunnel percé depuis Bakersfield.

L'évitement amont sur la boucle est nommé Walong d'après le roadmaster du district local du Southern Pacific[5],[6].Cet évitement qui prend naissance juste à la sortie amont du tunnel, et qui ne dépassait pas de beaucoup la taille des plus longs trains, a été prolongé récemment vers Marcel et Tehachapi. Plutôt que de doubler le tunnel n°10 à un endroit où la hauteur la colline était moindre, les ingénieurs ont préféré creuser une large tranchée.

Une grande croix blanche, « The Cross at the Loop », a été érigée sur la colline au centre de la boucle, en mémoire de deux employés du Southern Pacific Railroad tués le 12 mai 1989 dans un déraillement à San Bernardino, Californie[2].

Opérations[modifier | modifier le code]

La boucle devient la propriété de l'Union Pacific en 1996, quand l'UP absorba la Southern Pacific. Toutefois 80% environ du trafic est constitué de trains du BNSF Railway et particulièrement des trains intermodaux de conteneurs sur deux niveaux (double stack) de 1,5 km. Dans ce cas BNSF verse des droits de passage à l'UP.

L'Union Pacific exclut les trains de voyageurs de cette ligne, hormis pour le Coast Starlight, qui passe par Tehachapi quand sa route habituelle - par le côte pacifique - est fermée[7].

Sur la boucle, en amont du tunnel, on peut voir des circulations des trains à gauche alors que la règle aux USA est généralement la circulation à droite. Cette dérogation trouve sa raison dans le fait que la nouvelle voie de l'évitement de Walong (voir plus haut) est d'un profil plus facile. Elle est donc privilégiée pour la montée et par conséquent la circulation se fait à gauche.

Voir également[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. "Tehachapi Loop".
  2. a et b « Tehachapi Loop history », Tehachapi_online (consulté le 1er décembre 2011)
  3. (en) Thomas Arthur Rickard, Interviews with Mining Engineers, San Francisco, Mining and Scientific Press, (OCLC 2664362, lire en ligne), p. 172
  4. Howard Ande, « Tehachapi in the 21st Century », National Railway Historical Society, vol. 75, no Spring 2010,‎ , p. 4–21
  5. (en) Jenkins, Jim C. and Jenkins, Ruby Johnson, Exploring the Southern Sierra, West Side, Wilderness Press, (ISBN 0-89997-181-4), p. 23
  6. (en) Durham, David L., California's Geographic Names, Quill Driver Books, (ISBN 1-884995-14-4), p. 1124
  7. « Passenger trains will be diverted over Tehachapi Loop » [archive du ], Tehachapi News,

Liens externes[modifier | modifier le code]