Botzaris (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Botzaris.
Botzaris
Une rame MF 88 quitte la stationen direction de Louis Blanc.
Une rame MF 88 quitte la station
en direction de Louis Blanc.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 19e
Coordonnées
géographiques
48° 52′ 46″ N 2° 23′ 17″ E / 48.879551689151, 2.388040423393248° 52′ 46″ Nord 2° 23′ 17″ Est / 48.879551689151, 2.3880404233932  

Géolocalisation sur la carte : 19e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 19e arrondissement de Paris)
Botzaris

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Botzaris
Caractéristiques
Zone 1
Transit annuel 951 182 (2013)
Historique
Mise en service 18 janvier 1911 (7)
3 décembre 1967 (7)(7bis)
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 23-09
Ligne(s) (7bis)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 48 60
(7bis)
Précédent Buttes Chaumont Danube (depuis Pré Saint-Gervais)
Place des Fêtes (vers Pré Saint-Gervais)
Suivant

Botzaris est une station de la ligne 7 bis du métro de Paris située dans le 19e arrondissement.

La station[modifier | modifier le code]

La station est ouverte en 1911.

Son appellation vient de la rue Botzaris, située au-dessus de la station, qui porte le nom du patriote Markos Botzaris (1788-1823), l’un des héros de l’indépendance grecque. Il se dressa contre les Turcs et mourut au combat à Karpenisi. Victor Hugo lui rendit hommage dans son œuvre Les Orientales.

La station comporte un pied-droit central pour mieux supporter les contraintes du terrain[1].

L'entrée de la station est marquée par un édicule Guimard[2].

En 2011, 1 096 111 voyageurs sont entrés à cette station[3]. Elle a vu entrer 951 182 voyageurs en 2013 ce qui la place à la 292e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[4],[5].

Correspondances[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 48 et 60 du réseau de bus RATP.

À proximité[modifier | modifier le code]

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sybil Canac et Bruno Cabanis, Paris métro : histoire et design, Issy-les-Moulineaux, Massin,‎ (ISBN 978-2-707-20879-8), p. 29
  2. « Notice no PA00086768 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr. Consulté le 5 novembre 2012.
  4. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr, consulté le 31 août 2014.
  5. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]