Botocudos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les peuples indigènes du Brésil image illustrant l’Amérique précolombienne
Cet article est une ébauche concernant les peuples indigènes du Brésil et l’Amérique précolombienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Photographie d'une femme botocudos prise au Brésil vers 1900[1] (Muséum d'Histoire naturelle de Paris).

Le terme botocudos était le nom générique donné au XIXe siècle par les Portugais à divers groupes d'indiens n'appartenant pas au groupe tupi, comme les kaingangs ou xoklengs dans l'état de Santa Catarina ou les aymorés de l'état de Bahia.

« Ces indiens vivent dans une complète indépendance. Chaque tribu a son chef qu'ils appellent « krainelone ». Leurs habitations ou « kigeme » ne sont que de petites huttes de branchages et de feuilles de palmiers, dont fréquence indique les habitudes nomades de ces indiens. Cependant, ils ont toujours quelque station préférée, à proximité d'un cours d'eau et dans la partie la plus dense de la forêt. L'odeur caractéristique qui s'en exhale et se répand au loin forme une sorte d'atmosphère propre à ces campements[2]. »

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les botocudos portent souvent le labret, disque de bois inséré dans la lèvre inférieure. Deux autres disques sont insérés dans le lobe des oreilles.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
Un couple de Botocudos est représenté en haut et à droite du tableau.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. publiée dans Leben der Wölker, 1. page 125
  2. (Dr. Philippe Rey 1880, p. 161)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dr. Philippe Rey, « Les Botocudos », La Nature, no 376,‎
  • René Verneau, L'Homme : Races et coutumes, Paris, Librairie Larousse, coll. « Histoire naturelle illustrée »,‎ , p. 316

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]