Bostens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bostens
Bostens
L'église Sainte-Marie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Arrondissement Mont-de-Marsan
Canton Mont-de-Marsan-1
Intercommunalité Mont-de-Marsan Agglomération
Maire
Mandat
Jean-Yves Paronnaud
2014-2020
Code postal 40090
Code commune 40050
Démographie
Population
municipale
200 hab. (2016 en augmentation de 12,99 % par rapport à 2011)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 58′ 19″ nord, 0° 21′ 34″ ouest
Altitude Min. 80 m
Max. 119 m
Superficie 7,66 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte administrative des Landes
City locator 14.svg
Bostens

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte topographique des Landes
City locator 14.svg
Bostens

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bostens

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bostens

Bostens est une commune du sud-ouest de la France, située dans le département des Landes (région Nouvelle-Aquitaine).

Le village se trouve sur la voie de Vézelay du chemin de Compostelle.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Commune située dans les Petites-Landes en Pays de Marsan.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Bostens[1]
Pouydesseaux
Lucbardez-et-Bargues Bostens
Gaillères

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Jean-Yves Paronnaud DVG[2] Agent administratif DDTM
1971 2001 René Randé   Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4]. En 2016, la commune comptait 200 habitants[Note 1], en augmentation de 12,99 % par rapport à 2011 (Landes : +4,4 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
150169209220280329324320321
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
297308291247235245265241243
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
248226244210198182172162163
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
147131118100149149162177200
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

  • Le Site des étangs des « Neuf fontaines », en limite de la vaste plaine sableuse du triangle landais, donne naissance au ruisseau du même nom. Avant de cheminer lentement au cœur des aulnaies marécageuses pour rejoindre la Douze, ses eaux alimentent plusieurs étangs aménagés dans la seconde moitié du XIXe siècle en lien avec l’implantation d’un moulin à eau. Aujourd’hui encore, après avoir été un lieu central dans l’organisation de la vie paysanne locale au temps des métairies,le site joue un rôle structurant dans la vie et l’animation du village de Bostens. Ce site est géré depuis 2010 par le Conservatoire d'espaces naturels d'Aquitaine[7] dans le cadre d'une convention de partenariat signée avec la commune de Bostens et la Communauté d'agglomération du Marsan (CAM). Les étangs s’inscrivent aujourd’hui comme site pilote du projet de Parc Naturel Urbain porté par la CAM. Un plan de valorisation du site est actuellement à l'étude.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Vie pratique[modifier | modifier le code]

Service public[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Activités sportives[modifier | modifier le code]

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]