Borukh de Medjybij

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la culture juive ou le judaïsme
Cet article est une ébauche concernant la culture juive ou le judaïsme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Borukh de Medjybij est un maître hassidique des XVIIIe et XIXe siècles (Medjybij, 1753-1811). Petit-fils et héritier du Baal Shem Tov, le fondateur du hassidisme, il fonde lui-même une dynastie dans la ville de Medjybij, en Ukraine.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

La mère de Borukh était Udl[1] (1720-1787), la fille du Baal Shem-Tov (1698-1760). Son père était Yechiel Mikhl Ashkenazi, de Tulchin.

Son frère est Reb. Moshe Chaim Ephraim (1748-1809) et sa sœur est Feiga, la mère de Nahman de Bratslav. De son premier mariage avec la fille de Reb Tovia Katskes, il a trois filles: Udl (Averbuch), Chana Chaya (Drubitsher) et Reyzl. Sa deuxième épouse est Sima Chusha, la fille de Reb Aharon de Titiev.

Il est décédé le 18 Kislev 1811 [5572]. Il est enterré à Medjibij près de son grand-père, le Baal Shem Tov.

L'héritier du Baal Shem Tov[modifier | modifier le code]

En 1760, lorsque le Baal Shem Tov décède, Borukh n'a que sept ans. Son grand-père l'avait désigné pour lui succéder.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le prénom de Udl est la version yiddish de Adèle.