Boris Golovine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Golovine.
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Boris_Golovin,_early_80s.JPG
Boris Golovine, début des années 1980.

Boris Golovine (en russe : Борис Головин ; né le 26 mai, 1955) est un poète, barde, écrivain et musicien russe. Boris Golovine a publié son premier recueil de poèmes en 1987, à Moscou.

Éducation[modifier | modifier le code]

1975 - 1979. Université d'État de Moscou, faculté de journalisme.

1982 - 1987. Institut de littérature mondiale Maxime Gorki, faculté de poésie.

Activités[modifier | modifier le code]

Poète, barde, écrivain et musicien russe.

Mouvements littéraires[modifier | modifier le code]

Néoclassicisme, Modernisme

Depuis la fin des années 1980, les lecteurs rangent la poésie de Boris Golovine au rang des phénomènes les plus représentatifs du mouvement néo-classique. Quant au poète, il a souligné plus d'une fois que, strictement parlant, le mot « néo-classique » souffre de tautologie. La poésie classique trouve ses racines dans l'Âge d'or; cette particularité unique aide cet art à s'inscrire simultanément dans le passé éloigné et dans le futur à peine perceptible. Cette idée est proche de l'affirmation d'Einstein sur notre présent qui n'existe pas dans l'aspect habituel, mais qui est à la fois le passé et le futur coulant sans cesse l'un dans l'autre. Boris Golovine a toujours catégoriquement rejeté toute appartenance aux mouvements littéraires.

Publications[modifier | modifier le code]

Les prix et les concours[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Premier prix du concours des poètes et des bardes qui a eu lieu à la Maison centrale des écrivains de Moscou.
  • 1995 : Deuxième prix du concours des bardes à la télévision de Russie. Le concours a été diffusé sur la première chaine d'État ainsi que sur la chaine internationale.

Liens externes[modifier | modifier le code]