Boris Alexandrovitch Aleksandrov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Boris Aleksandrov
Борис Александров
Description de cette image, également commentée ci-après
Représentation de Boris Alexandrovitch Aleksandrov sur une plaque commémorative.
Informations générales
Nom de naissance Boris Alexandrovitch Aleksandrov
Naissance
Bologoïe, Russie
Décès (à 88 ans)
Moscou, Russie
Activité principale Compositeur

Boris Alexandrovitch Aleksandrov (en russe : Бори́с Алекса́ндрович Алекса́ндров) né le 4 août 1905 à Bologoïe et mort le 17 juin 1994 à Moscou est un compositeur soviétique et russe.

De 1946 à 1986 il est à la tête des Chœurs de l'Armée rouge crée par son père Alexandre Vassilievitch Aleksandrov.

Boris Aleksandrov a obtenu le grade de Major-général et lui a été attribué le titre de Héros du travail socialiste, le prix Lénine, le prix d'État de l'URSS et nommé Artiste du peuple de l'URSS.

Une composition de Boris Aleksandrov est utilisée comme hymne national de la Transnistrie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière musicale à 13 ans en tant que violoniste dans un chœur d'enfants au théâtre Bolchoï à Moscou, exécutant aux côtés de chanteurs tel que Fédor Chaliapine.

De 1923 à 1929 il étudie au Conservatoire de Moscou, enseigné par Reinhold Glière.

De 1929 à 1937 il dirige le département de musique du nouveau théâtre central de l'Armée rouge et de 1933 à 1941 il est professeur associé au Conservatoire de Moscou.

En 1937, il devient directeur artistique adjoint des Chœurs de l'Armée rouge.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Durant la Seconde Guerre mondiale, les Chœurs de l'Armée rouge dirigés par Boris Aleksandrov et son père, encouragent les troupes soviétiques avec des chansons russes et soviétiques souvent folkloriques, par le biais de la radio émettant à travers toute l'Union soviétique ou en livrant quelques 1500 concerts au front.

Pendant ce temps, la santé délicate d'Alexandre a poussé Boris à accroître sa responsabilité

À sa mort en 1946, Boris succéda à son père en tant que directeur de l'ensemble.

Direction des Chœurs de l'Armée rouge[modifier | modifier le code]

Boris Aleksandrov à droite du soliste Leonid Kharitonov.

Boris Aleksandrov était un compositeur, organisateur, chef d'orchestre, critique musical, artiste et professeur : une figure importante du xxe siècle dans la musique militaire russe.

Il a vu à la formation et à la promotion de remarquables solistes.

Après la Seconde Guerre mondiale, les Chœurs de l'Armée rouge, dirigé par Boris Aleksandrov, ont voyagé à l'étranger soixante-huit fois et ont été bien accueilli dans de nombreux pays d'Europe.

Il a continué à suivre l'idée centrale que son père a appliquée : le chœur était central à l'ensemble, sans celui-ci il n'y aurait pas d'ensemble.

Fin d'une longue carrière[modifier | modifier le code]

En 1985 ses 80 ans ont publiquement été célébrés. Boris prit sa retraite en 1987.

Igor Agafonnnikov lui succède la même année avec Anatoli Maltsev en tant que chef de l'ensemble.

Il prit sa retraite en tant que chef d'orchestre en 1994 ; il mourut cette même année et a été enterré au cimetière de Novodevitchi à Moscou. Lui succède Viktor Fiodorov, chef de chœur depuis 1986.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]