Bordjigin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Bordjigin ou Borjigin (mongol bichig : ᠪᠣᠷᠵᠢᠭᠢᠨ ; mongol cyrillique : Боржигин ; chinois traditionnel : 博爾濟吉特 ; pinyin : bó'ěrjìjítè), également appelé Altan Urag était le clan de la famille des ancêtres de Gengis Khan et de ses successeurs (les Gengiskhanides). Cette famille commence dans les environs de 900 et se termine vers 1635.

Cette famille a régné sur l'Empire mongol uni au XIIIe siècle et, en 1271, Kubilai Khan, fils de Tolui et petit-fils de Gengis Khan, qui, en tant que descendant direct de Gengis, a également établi la Dynastie Yuan en Chine. Le clan a continué à régner sur l'empire pour une grande partie du siècle suivant.

En 1368, sous Togoontomor, le clan a perdu la Chine mais les membres de la famille continuèrent à régner sur la Mongolie, sous la Dynastie Yuan du Nord, au XVIIe siècle. Différents descendants régnèrent également sur d'autres régions. La dynastie des Houlagides ou Ilkhanides, créé par Houlagou Khan, également fils de Tolui, règne sur la Perse. Djötchi, fils de Gengis Khan créa le Horde d'or qui régne sur une grande partie de l'Asie centrale et de la Russie et enfin, le Khanat de Djaghataï, fondé par Djaghataï, également fils de Gengis Khan, sur une région recouvrant l'Ouzbékistan, le Turkménistan et les environs. Dans le khanat qoshot, Khanai Noyan Khonggor fait également partie de cette famille.

Cette dynastie était la plus forte des 49 bannières mongoles sous les Qing.

« Bordjigin » est désormais un prénom courant en Mongolie.

Origine[modifier | modifier le code]

D'après la légende conservée dans l'Histoire secrète des Mongols, la famille commence avec le Loup gris-bleu (Бөртэ чоно / Börte chono) et la Belle Biche (Гуа маралын / Gua Maralyn). Leur descendante de la 11e génération, la veuve de Dobu Mergen, Alungoo ekhiin domog (mn) (Алунгоо эхийн домог, Alungoo la mère légendaire) ou, plus simplement Alan Qo'a (en) ("Garance-la-Belle") est imprégnée par un rayon de lumière. Son plus jeune fils devient l'ancêtre des Borjigid.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]