Bordé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Coupe de coque montrant le bordé en coupe : Bordage (13), lisse de plat-bord (5), lisse de pavois (25).

Le bordé est l'ensemble des bordages (planche constituant la coque externe d'un bateau) et des virures (suite de bordage en longueur)[1],[2]. Le bordage interne s'appelant le vaigrage.

Le platbord[3] ou plat-bord est la terminaison sommitale des bordés formés par une planche horizontale soit au niveau d'un pont soit au-dessus d'un pont[2]. Le rebord supérieur s'appelle lisse de plat-bord, et sur le pont supérieur on parle de lisse de pavois[2].

Description[modifier | modifier le code]

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Dans la construction européenne, le bordé est fixé extérieurement sur les membrures (charpente interne). Dans l’Antiquité, les éléments du bordé étaient montés avant qu’on y insère la charpente.

Le bordé peut être de bois, d'acier, et doit être étanche (le calfatage sert à étancher les bordés de bois). Il doit résister aux forces de la mer et aux tensions internes au bateau liées à la présence du gréement, ainsi que dans une certaine mesure à des chocs minimes lorsque le bateau est à quai.

Sémantique[modifier | modifier le code]

Bordés des oeuvres vives doublées de cuivre (en vert-bleuté sur la moitié inférieure de la coque)

On différencie :

Le bordé peut être divisé en quatre zones : le pont, les murailles, les fonds et les bouchains.

Mode d'assemblage[modifier | modifier le code]

Différence entre le bordage à clin (clinker-built en anglais) ou les planches de bord se superposent et le bordage à franc-bord (carvel-built en anglais) ou les planches de bord sont juxtaposées.

Le bordé peut être assemblé de différente manière :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire de la marine à voiles (PÂRIS et De BONNEFOUX, réédition de 1999), page 103
  2. a b et c Dictionnaire de la Mer (Jean MERRIEN, Edition Omnibus, 2001), Page 126
  3. Dictionnaire de la marine à voiles (PÂRIS et De BONNEFOUX, réédition de 1999), page 513

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Merrien, Dictionnaire de la mer : Savoir-faire, traditions, vocabulaire, techniques, Omnibus, réédition 2001 (réimpr. 2014), 861 p. (ISBN 9782258113275)
  • Edmond Parïs et Pierre de Bonnefoux, Dictionnaire de marine à voiles (Détail des éditions), Editions du Layeur (réimpr. 1999) (1re éd. 1859), 720 p. (ISBN 291146821X)

Articles connexes[modifier | modifier le code]