Boquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Boké.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boquet (homonymie).
Boquet

Le boquet est une voiture hippomobile légère, ouverte, à deux roues et deux places, inventée vers 1777 par le carrossier Boquet, installé rue des Petits-Champs à Paris. Le boquet est un cabriolet, très proche du tilbury avec lequel il ne faut pas le confondre : le tilbury a une forme en rotonde caractéristique et des suspensions plus élaborées.

L’usage et le nom du boquet se répandirent rapidement, en particulier en Angleterre puis aux États-Unis.

Évolution[modifier | modifier le code]

Le Grand Duc Alexis au bois de Boulogne, en landau traîné par le Boogie électrique Helmann (1899).

Le boquet a évolué ensuite en voiture à quatre roues. Le nom, lui, évolua en bockey, boguet, bockeis, bockel, boghei, puis boogie : ce terme se spécialise pour désigner les doubles essieux des trains (en français : bogie) ; enfin buggy. Aux États-Unis, buggy désigne une voiture légère, ouverte, à quatre roues, qui n'a que peu de points communs avec le boquet d'origine.

Aujourd'hui le buggy est un type de carrosserie automobile de loisirs.

Sources[modifier | modifier le code]

Joseph Jobé, Au temps des cochers, Lausanne, Edita-Lazarus, 1976. (ISBN 2-88001-019-5)

Voir aussi[modifier | modifier le code]