Groupe Beaumanoir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bonobo Jeans)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Groupe Beaumanoir
logo de Groupe Beaumanoir
Logo du Groupe Beaumanoir

Création 1985
Dates clés 2002 : création de C-Log
2003 : rachat de la marque Bréal
2006 : création de Bonobo
2009 : rachat de la marque Morgan
Fondateurs Roland Beaumanoir
Forme juridique société par actions simplifiée
Slogan « Rien n'est achevé, tout reste à construire »
Siège social Saint-Malo
Drapeau de France France
Direction Roland Beaumanoir (PDG)
Activité Industrie textile
Logistique
E-business
Produits Prêt-à-porter
Filiales Cache-Cache, Bréal, Bonobo, Morgan, Scottage, Korben, C-Log, Circuit Court Conseil, Carpisa, Flormar
Effectif en diminution5 400 salariés[réf. nécessaire] (2017)
Site web www.groupe-beaumanoir.com

Chiffre d’affaires en diminution 1,3 Milliard[réf. nécessaire] (2017)
en diminution-160 Millions[réf. nécessaire] (2016 2017)

Le Groupe Beaumanoir est une entreprise française de distribution de prêt-à-porter créée en 1985.

En 2017, il possède plus de 2687 points de vente dans le monde dont 1484 en France et 974 en Chine[1] via les marques Bonobo, Bréal, Cache-Cache, Morgan et Scottage, et plus de 11000 collaborateurs à travers le monde (contre 13000 en 2016) avec 5400 salariés directs[réf. nécessaire].

En plus de son activité de distribution, le Groupe détient une filiale logistique, C-Log, et a développé une activité e-business nommée Korben. Le centre principal d'expédition, géré par C-Log, est situé à Pleudihen-sur-Rance près du siège social de Saint-Malo.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1985 a lieu la création de la marque Cache-Cache et l'ouverture de son 1er magasin au centre commercial de La Madeleine à Saint-Malo[2].

En 2002, pour accompagner la croissance de l'enseigne Cache-Cache avec plus de 60 millions de pièces expédiées par an, les filiales logistiques C-Log et Circuit Court Conseil sont créées[3].

En 2006, le groupe lance l'enseigne de prêt-à-porter mixte Bonobo spécialisée dans le jeans[4].

En 2009, le groupe rachète la marque Morgan[réf. souhaitée].

En janvier 2011, le groupe rachète l'enseigne La City après que celle-ci a été placée en redressement judiciaire pendant plusieurs mois[5] avant de fermer définitivement l’enseigne en janvier 2016[6].

19% des parts du groupe, 49% de la filialle Beaumanoir Chine et 49% de Morgan appartiennent a des anciens associés, écartés depuis[réf. nécessaire].

En 2016, il possède plus de 2600 points de vente dans le monde[7] via les marques Bonobo, Bréal, Cache-Cache, Morgan et Scottage, et plus de 14 370 collaborateurs[8] dont 13 000 salariés à travers le monde.

Activités[modifier | modifier le code]

Le magasin Cache-Cache de Thiers.

Enseignes et points de vente[modifier | modifier le code]

À fin février 2015, le nombre de points de vente est de :

  • Cache-Cache : 1534 magasins (dont 484 en France)[7]
  • Bonobo : 400 magasins[7]
  • Bréal : 343 magasins[7]
  • Scottage : 121 boutiques[7]
  • Morgan : 386 points de vente[7]

L'ensemble de l'activité de l'enseigne La City a été intégré à Morgan en janvier 2016[6].

Filiale e-business : Korben[modifier | modifier le code]

Pour accueillir ses activités e-commerce, le groupe Beaumanoir a filialisé en 2008 l'ensemble du e-business sur l'entité Korben (en référence au nom du héros dans le film Le Cinquième Élément de Luc Besson, Korben étant la 5e société du groupe avant le rachat de Morgan[réf. nécessaire]).

En 2015, Korben est devenu la division informatique et logistique du groupe, devenant le centre de service global des enseignes[réf. nécessaire].

Korben gère de nombreuses activités dans le domaine du e-business : connaissance client, CRM & traffic management, social media management, webdesign, studio photo, e-commerce avec la plateforme Solusquare[9], service client et RFID.

Silicon B[modifier | modifier le code]

Le groupe Beaumanoir a disposé aussi de son accélérateur de startups spécialisé dans l’univers du commerce connecté, Silicon B, abandonné en début 2018[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]