Bonne de Carlat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 10 novembre 2019 à 19:51 et modifiée en dernier par Bot de pluie (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Bonne d'Armagnac ou de Carlat
Image illustrative de l’article Bonne de Carlat
Naissance 1430
Carlat
Décès 1462  (à 25 ans)
Lézignan
Nationalité Française
Vénéré par l'Église catholique romaine
Saint patron Sainte Claire

Bonne de Carlat ou Bienheureuse Bonne d'Armagnac, (née vers 1430, décédée en 1462), fille de Bernard VIII d'Armagnac, vicomte de Carlat et d'Eléonore de Bourbon. Elle était la sœur du "Pauvre Jacques", décapité en 1477, et de Jean, abbé d'Aurillac

Sa vie

Grande figure du Carladez, elle habita au château de Carlat de 1434 à 1454, faisant le bien autour d'elle, s'occupant tout particulièrement de secourir les femmes pauvres de la région. Elle prit le voile des Clarisses à Lézignan où elle mourut âgée d'environ vingt-cinq ans. Elle avait contribué au développement du couvent de Sainte-Claire de Boisset fondé plus d'un siècle auparavant par son aïeule Isabelle de Rodez.

Appelée par la voix populaire la Sainte de Carlat, elle a été déclarée bienheureuse.

Elle meurt après trois années de vie monastique : « Gentiment moqueuse et toujours joyeuse. »

Sa fête est le .

Sources et références

Bibliographie

  • Édouard de Dienne, La Légende dorée en Carladez. La Bienheureuse Bonne d'Armagnac. 1434-1462, 1910, Aurillac : Bancharel, 56 p. + 1 planche et un tableau généalogique, in-8°. in Revue de la Haute-Auvergne.
  • Père Guy Daval, Bibliographie : La Bienheureuse Bonne d'Armagnac (1434-1457), RHA, XV, 1913, 176-179.

Notes

Articles connexes

Liens externes