Bonnacon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bonnacon représenté dans un manuscrit médiéval

Le bonnacon (parfois nommé Bonacon ou Bonasus) est un animal mythique originaire d'Asie et de Grèce. Ce serait un taureau que ses cornes tournées vers l'intérieur empêcheraient d'attaquer. Puisque ses cornes ne lui permettent pas d'attaquer, le bonnacon émet des gaz ayant comme particularité de pouvoir brûler son ennemi, à la manière d'une mouffette.

Mentions[modifier | modifier le code]

Le bonnacon du bestiaire d'Aberdeen.

Les premières sources connues concernant cet animal légendaire figurent dans L'Histoire naturelle écrite par Pline l'Ancien[1].

« On parle d'un animal sauvage en Paionia appelé bonasus, qui a la crinière semblable à un cheval, mais est à tous les autres égards un taureau; ses cornes sont recourbées en arrière de manière à ne lui être d'aucune utilité pour le combat, et il est dit qu'en raison de cela, il se sauve par la fuite, en attendant l'émission d'une traînée de gaz qui couvre parfois une distance de trois furlongs [604 m], et brûle les poursuivants qui entrent en contact avec comme une sorte de feu »

— Pline l'Ancien, Histoire Naturelle 8, 16

On retrouve mention du bonnacon dans le bestiaire d'Aberdeen[2].

Représentations[modifier | modifier le code]

Une représentation supposée d'un bonnacon figure sur les armoiries de la famille Hollingshead, et fait peut-être allusion à une confrontation légendaire entre l'un de leurs ancêtres et cette bête.

Théories sur l'origine[modifier | modifier le code]

Sa courte crinière et sa queue de cheval laissent à croire qu'il s'agissait en fait de bisons.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Histoire naturelle » (consulté le 11 avril 2010)
  2. « Bestiaire d'Aberdeen » (consulté le 11 avril 2010)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]