Bonlieu-sur-Roubion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bonlieu-sur-Roubion
Bonlieu-sur-Roubion
Vue de l'abbaye du XIIe siècle.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement Nyons
Canton Dieulefit
Intercommunalité Montélimar-Agglomération
Maire
Mandat
Pierrette Gary
2014-2020
Code postal 26160
Code commune 26052
Démographie
Gentilé Bonilociens, Boniliciennes
Population
municipale
448 hab. (2015 en augmentation de 20,43 % par rapport à 2010)
Densité 74 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 35′ 43″ nord, 4° 52′ 56″ est
Altitude Min. 130 m
Max. 212 m
Superficie 6,05 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte administrative de la Drôme
City locator 14.svg
Bonlieu-sur-Roubion

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte topographique de la Drôme
City locator 14.svg
Bonlieu-sur-Roubion

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bonlieu-sur-Roubion

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bonlieu-sur-Roubion

Bonlieu-sur-Roubion est une commune française, située dans le département de la Drôme en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ses habitants sont appelés les Bonilociens (de l'origine du nom : Bonus Locus, Bon Lieu).

Géographie[modifier | modifier le code]

Bonlieu-sur-Roubion est située à 9,4 km à l'est de Montélimar.

Communes limitrophes de Bonlieu-sur-Roubion
La Laupie Marsanne Saint-Gervais-sur-Roubion
La Laupie Bonlieu-sur-Roubion Saint-Gervais-sur-Roubion
La Bâtie-Rolland Saint-Gervais-sur-Roubion

La commune est arrosée par le Roubion.

Histoire[modifier | modifier le code]

Bonlieu est né autour de son monastère dont la basilique s'inscrit dans le courant du Roman provençal. En 1171, sur des terres données par ses fils, la comtesse Véronique de Marsanne y fait construire et fonde une abbaye cistercienne de femmes.

À la révolution, les bâtiments et les terres sont vendus à des particuliers. Fin du XIXè siècle - en 1871 - une communauté de religieuses, dont la fondatrice, Marie Odiot de Benoît de la Paillonne [1] qui avait l’intention de restaurer la branche féminine des norbertines en France, en fait l'acquisition. Les ruines sont relevées grâce à des dons privés.

La basilique, classée monument historique, possède en particulier une statue de Ste Anne Trinitaire en bois polychrome dédiée à Sainte-Anne. Le village abritera plus tard une petite communauté de Frères Prémontrés dépendants de l'Abbaye de Mondaye, en Normandie.

En plus des activités religieuses, l'abbaye s'est occupé d'un moulin à eau, pour la production d'huile de noix, et de farine[2].

Depuis quelques années, la population du village est en augmentation. Cependant, Bonlieu reste voué à l'agriculture et conserve encore son caractère rural.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Bonlieu-sur-Roubion Blason D'azur à six besants d'argent, ordonnés 3, 2 et 1; au chef d'or plain.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours
(au 23 janvier 2015)
Pierrette Gary[3] UMP-LR  

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2015, la commune comptait 448 habitants[Note 1], en augmentation de 20,43 % par rapport à 2010 (Drôme : +4,11 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
156149189192202219238262249
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
255259290269274274271283274
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
280251240203198201212186180
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
168170144221286378384367448
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Vie locale[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Bonlieu-sur-Roubion dépend de l'académie de Grenoble. Une nouvelle école primaire y a été construite (respectant les normes HQE) et a été ouverte en 2010. Elle est composée de 2 classes, pour 43 enfants[8]. Pour l'enseignement secondaire, les enfants sont ensuite dirigés vers le collège de Cléon d'Andran.

Santé[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

La paroisse catholique de Bonlieu-sur-Roubion dépend du diocèse de Valence, doyenné de Cléon d'Andran[9].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Marie de la Croix Odiot de la Paillonne - Bonlieu (F) », sur Notre Dame Des Neiges, (consulté le 22 mars 2015)
  2. Histoire de Bonlieu-sur-Roubion
  3. Bonlieu-sur-Roubion sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de la Drôme (consulté le 23 janvier 2015).
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. école primaire de Bonlieu
  9. Paroisse de Bonlieu sur Roubion