Bonincontro Morigia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bonincontro Morigia
Biographie
Naissance
Sépulture
Activités

Bonincontro Morigia (Monza, XIVe siècle) est un historien et un homme politique italien de la fin du Moyen Âge, actif à Monza.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bonincontro Morigia, membre d'une importante famille Gibelins de Monza, prit une part active aux luttes politiques de son époque en se rangeant aux côtés des Visconti, ducs de Milan.

Il fit aussi partie du Conseil des Douze qui administrait la ville et à une seule occasion ambassadeur à Venise

Dans son Chronicon Modoetiense il décrit l'histoire de Monza de l'origine à son époque ainsi qu'une chronique de Milan de 1300 à 1349.

Bonincontro Morigia est le premier auteur connu à rapporter la légende selon laquelle le nom latin de Monza (Modoetia) dériverait d'une vision eue pendant le sommeil par la reine Théodelinde. Une colombe symbole du Saint-Esprit l'aurait invitée à fonder, en ce lieu, sa capitale en portant dans son bec un carton avec l’inscription Modo (« Ici ») et la reine aurait répondu Etiam (« oui »). De cette chronique est inspirée une partie des fresques peintes par les Zavattari dans la Cappella della Regina Teodolinda du Dôme de Monza.

Bonincontro Morigia a été aussi le premier biographe de saint Gerardo dei Tintori, saint patron de Monza (avec saint Jean-Baptiste). L'écrit sur saint Gérard se trouve dans Chronicon Modoetiense. Il fait aussi l'énumération des nombreux miracles que le saint aurait réalisé. Il aurait été lui-même témoin oculaire d'un de ceux-ci.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Chronicon Modoetiense,

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Beppe Colombo et Donatella Mazza, Galleria di personaggi monzesi, Association des amis des musées de Monza (2003).

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • x