Bonabes Alexis de Rougé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bonabes V de Rougé)
Bonabes Alexis de Rougé
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 31 ans)
Mort en mer à bord du navire "Le Zélé"
Activité
Famille
Père
Mère
Julie de Coëtmen
Conjoint
Natalie Victurnienne de Rochechouart de Mortemart
Enfants
Bonabes VI de Rougé
Adrien de Rougé
Adrien Gabriel Victurnien de Rougé, Comte de Rougé (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Grade militaire
Conflit

Bonabes Jean Catherine Alexis de Rougé ( à La Bellière à bord du "Zélé"), dit le « baron de Coëtmen »[1] et le « marquis de Rougé » est un officier français du XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Pierre François de Rougé (17021761) dit le « marquis de Rougé » [2], lieutenant général des armées du Roi, gouverneur de Givet et Charlemont, tué à la bataille de Villinghausen [3], et de Julie de Coëtmen (17311761).

Officier, il devient mousquetaire du Roi en 1767, à seize ans. En 1769, il est sous-lieutenant au régiment de Flandres, en 1771 au régiment Royal-Normandie, où il est pourvu d'une compagnie en 1773. En 1777, il est nommé colonel en second du régiment de La Fère infanterie.

Il épouse le Natalie Victurnienne de Rochechouart-Mortemart (Paris, 24 janvier 1759 ✝ 25 décembre 1828), fille de Jean-Victor de Rochechouard, 9e duc de Mortemart, pair de France, brigadier des armées du Roi, et de Charlotte Nathalie de Manneville, sa troisième épouse.

Mestre de Camp rattaché au régiment d'Auxerrois le , Bonabes Alexis de Rougé sert alors au régiment d'Auxerrois, à la Guadeloupe.

Il meurt en mer de la dysenterie durant son retour de la guerre d'indépendance des États-Unis [4],

Veuve après cinq ans de mariage, sa veuve fait peindre en 1787, par Elisabeth Vigée Lebrun, son portrait, où elle est représentée avec son amie la marquise de Pezay, et ses deux fils, Alexis de Rougé et Adrien de Rougé. Cette œuvre est aujourd'hui à la National Gallery of Art de Washington [5].

Retirée au début de la Révolution à Moreuil, chez la duchesse d'Elbeuf, tante de son époux, elle émigre en 1791 et regagne la France en 1798 [6]. Elle meurt en 1828 [7]. De son mariage, sont issus trois fils, dont un mort en bas âge :

  • Bonabes Louis Victurnien Alexis de Rougé (1778-1839), pair de France héréditaire en 1815, puis marquis-pair héréditaire en 1817, confirmé en 1825 avec institution d'un majorat assis sur le domaine de Moreuil, marié en 1804 avec Alexandrine Zoé Célestine Thimarette de Crussol d'Uzès [2],
  • Félix Catherine Victurnien de Rougé (1779-1781),
  • Adrien de Rougé (1782-1838) dit « le comte de Rougé », pair de France en 1827, créé baron-pair héréditaire en février 1830 avec institution d'un majorat assis sur le domaine de Guyencourt [8], marié en 1809 avec Caroline-Jeanne-Sophie de Forbin d'Oppède [2].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Aymeric de Rougé et Bertrand de Rougé, Le Château de Tonquédec, Éditions d'Art Jack, (ISBN 978-2-916918-49-5), p. 31
  2. a b et c Grand Armorial de France, tome VI, page 74.
  3. Vicomte Olivier de Rougé, Histoire généalogique de la Maison de Rougé, Vendôme, Henri Chartier, , 523 p., p. 389-403
  4. Vicomte Olivier de Rougé, Histoire généalogique de la Maison de Rougé, Vendôme, Henri Chartier, , 523 p., p. 407-413
  5. « The marquise de Pezay and the marquise de Rougé with her sons Alexis and Adrien », sur National Gallery of Art (consulté le )
  6. Vicomte Olivier de Rougé, Histoire généalogique de la Maison de Rougé, Vendôme, Henri Chartier, , 523 p., p. 414-417
  7. Georges Martin, Histoire et généalogie de la Maison de Rochechouart, Lyon, l'auteur, , 272 p. (ISBN 978-2-901990-09-3 et 2-901990-09-6), p. 177
  8. Vicomte Albert Réverend, Titres, anoblissements et pairies de la Restauration, tome sixième, Paris, Librairie Honoré Champion, rééd. 1974, p. 147-151

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Pages connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]