Bona (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bona.
Bona
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
Nationalité
Activité

Bona, née Bona Tibertelli de Pisis à Rome le et morte le , est une artiste-peintre, écrivain et poète française[1].

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

C'est en voyant peindre son oncle Filippo De Pisis durant sa petite enfance que Bona prend goût à la peinture, et, en 1939, elle s'inscrit à l'institut d'art A. Venturi à Modène. En 1945, elle reçoit d'un psychiatre sa première commande pour un tableau.

En 1947, au cours d'un séjour à Paris, elle fait la connaissance d'André Pieyre de Mandiargues qui la présente aux surréalistes, ils se marient en 1950. Elle pose pour Man Ray et illustre les livres de son époux.

En 1952, sa première exposition personnelle est organisée à la galerie Berggruen, suivie d'une autre exposition à Milan.

En voyage au Mexique, en 1958, elle expérimente le collage de tissus qui devient son mode d'expression privilégié.

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

Tableaux
  • La Leçon, huile sur toile, 1954
  • Autoportrait, acrylique sur toile, 1968
  • Portrait d'André Pieyre de Mandiargues, acrylique sur toile, 1968
  • Sybille dans l'atelier, collage de tissus et acrylique, 1983
  • Portrait d'Unica Zürn, assemblage en tissus, 1986
  • Portrait d'André Breton, assemblage en tissus, 1994
Écrits

Source bibliographique[modifier | modifier le code]

  • Georgiana Colvile, Scandaleusement d'elles. Trente-quatre femmes surréalistes, Jean-Michel Place, Paris, 1999, pages 30 et suivantes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]