Bombyx du chêne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lasiocampa quercus

Lasiocampa quercus
Description de cette image, également commentée ci-après
« Bombyx du chêne » ou
« Minime à bandes jaunes » - femelle -
(Lasiocampa quercus).
Classification
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Classe Insecta
Ordre Lepidoptera
Super-famille Lasiocampoidea
Famille Lasiocampidae
Sous-famille Lasiocampinae
Genre Lasiocampa

Espèce

Lasiocampa quercus
(Linnaeus, 1758)

Le Bombyx du chêne ou Minime à bandes jaunes (Lasiocampa quercus) est une espèce de lépidoptères (papillons) appartenant à la famille des Lasiocampidae, à la sous-famille des Lasiocampinae et au genre Lasiocampa.

Description[modifier | modifier le code]

Envergure : de 5 jusqu'à près de 8 cm chez la femelle ; dimorphisme sexuel prononcé : les mâles sont toujours plus foncés que les femelles et leur abdomen est étroit. Beaucoup de variations (polymorphisme) peuvent être dues aux conditions locales du milieu.

  • Chenilles : éclosent en septembre et passent l'hiver en diapause ; elles en sortent en mars et se nymphosent autour de mai-juin. Elles muent plusieurs fois avant et après la diapause, changeant notablement d'apparence.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Répartition
de l’Europe aux monts Altaï, partout en France métropolitaine.
Habitat
bois, friches, landes.

Comportement[modifier | modifier le code]

  • Période de vol : le papillon vole de juin à septembre en une seule génération, le mâle est actif le jour, à partir de 14 heures environ, surtout vers 16/17 heures[1], son vol est rapide et zigzagant ; la femelle vole seulement la nuit, souvent après avoir été fécondée (les mâles sont vivement attirés par les phéromones qu'elle émet).

Biologie[modifier | modifier le code]

  • La chenille est polyphage : elle consomme les feuilles et jeunes pousses de nombreuses espèces d'arbres fruitiers et des forêts (dont des chênes), de nombreux arbustes.

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1758, sous le nom initial de Phalaena quercus[2].

Synonymie[modifier | modifier le code]

  • Phalaena quercus Linné, 1758 Protonyme
  • Lasiocampa roboris Schrank, 1801
  • Lasiocampa spartii Hübner, 1803
  • Lasiocampa guillemotii Trimoulet, 1858
  • Lasiocampa viburni Guenée, 1858
  • Lasiocampa catalaunica Staudinger, 1871
  • Lasiocampa lapponica Fuchs, 1880
  • Lasiocampa tenuata Fuchs, 1880
  • Lasiocampa burdigalensis Gerhard, 1882
  • Lasiocampa dalmatina Gerhard, 1882
  • Lasiocampa subalpina Agassiz, 1900
  • Lasiocampa meridionalis Tutt, 1901
  • Lasiocampa agsutilinea Valle, 1930
  • Lasiocampa montana Bergmann, 1953
  • Lasiocampa scopolii Carnelutti & Michieli, 1960

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

  • Bombyx du chêne
  • Minime à bandes jaunes

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Othmar Danesch, Papillons nocturnes, Hatier, Paris 1971
  2. Linnaeus, 1758; Syst. Nat. (Edn 10) 1 : 498,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • P.C. Rougeot, P. Viette, Guide des papillons nocturnes d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, Lausanne 1978.
  • Collectif d'entomologistes amateurs, Guide des papillons nocturnes de France : plus de 1620 espèces décrites et illustrées, Paris, Delachaux et Niestlé, , 288 p. (ISBN 978-2-603-01429-5), p. 29, n°38