Bombus pascuorum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bourdon des champs

Bombus pascuorum
sur Centaurea scabiosa.

Bombus pascuorum, le bourdon des champs, est une espèce d'insectes hyménoptères de la famille des Apidae (de Apis: abeille), du genre Bombus et du sous-genre Thoracobombus.

Description[modifier | modifier le code]

  • Espèce jaune orangé sur le dessus du thorax, gris foncé sur les 4 premiers segments abdominaux puis pilosité jaune orangé des 2 derniers segments de l'abdomen. Pelage ébouriffé et peu serré.
  • Taille :
    • reine 15 à 18 mm
    • ouvrière 9 à 15 mm
    • mâle 12 à 14 mm
  • Espèce à langue très longue.


Habitat[modifier | modifier le code]

Milieux à végétation assez basse et lisières. La colonie niche dans les cavités du sol, sous du bois mort ou de grosses touffes d'herbe ; souvent rencontrée dans des nids d'oiseaux[1] (nichoirs pour mésanges).

Distribution[modifier | modifier le code]

Espèce commune dans toute l'Europe. On la trouve approximativement d'avril à octobre, c'est un des derniers bourdons à disparaître en automne.

Mœurs[modifier | modifier le code]

Le pollen est stocké dans des poches accolées aux cellules de couvain. Au début de la saison, la reine engendre des ouvrières impropres à la reproduction. Celles-ci vont l'aider à agrandir le nid et à nourrir d'autres larves. Des mâles et des femelles complètement développées naissent à partir de juillet-août. Les colonies atteignent alors 130 à 150 individus. La vieille reine meurt en septembre-octobre et la colonie périclite[2]. Seules quelques jeunes reines, fécondées, hivernent et refondent de nouvelles colonies au printemps.

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce Bombus pascuorum a été décrite par l’entomologiste autrichien Giovanni Antonio Scopoli en 1763, sous le nom initial d'Apis pascuorum.

Synonymie[modifier | modifier le code]

  • Apis pascuorum Scopoli, 1763 protonyme
  • Apis senilis Fabricius, 1775
  • Apis agrorum Fabricius, 1787
  • Bombus thoracicus Spinola, 1806
  • Bombus arcticus Dahlbom, 1832
  • Bombus cognatus Stephens, 1846
  • Bombus smithianus White, 1851

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michael Chinery, Insectes de France et d'Europe occidentale, Paris, Flammarion, , 320 p. (ISBN 978-2-08-128823-2), p. 252-253
  2. Le miniguide 32 : Abeilles sauvages, salamandre.net, 2008, ISSN 1660-0150

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :