Nacré subalpin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Boloria pales)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Boloria pales

Le Nacré subalpin ou palès (Boloria pales) est un lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Heliconiinae et au genre Boloria. C'est l'espèce type pour le genre.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un papillon au dessus orange à suffusion basale marron orné de dessins épais de couleur marron, et d'une ou deux lignes de points ronds dont une submarginale. L'aile postérieure forme un angle à son bord antérieur.

Au revers des antérieures les dessins sont peu marqués et quelques petites taches nacrées marquent l'apex, alors que les postérieures sont ornées de dessins nacrés[1].

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole en une génération entre juin et début septembre[1].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Sa plante hôte est Viola calcarata[1].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Le Nacré subalpin réside en Europe sous forme de plusieurs petits isolats dans les montagnes en Espagne, France, Italie, Autriche et dans les Balkans, en Bulgarie et sur une grande zone du centre de l'Asie et de Chine[2],[1].

En France métropolitaine il est présent dans les départements des Pyrénées et des Alpes (Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Haute-Garonne, Ariège, Pyrénées-Orientales,Haute-Savoie, Savoie, Isère, Drôme, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes et des Alpes-de-Haute-Provence)[3]. D'autres sources le signalent dans les Ardennes et trois autres départements, Pyrénées-Orientales, Alpes-Maritimes et des Alpes-de-Haute-Provence[4].

Biotope[modifier | modifier le code]

C'est un papillon des prairies alpines. Il réside dans les régions montagneuses des Monts Cantabriques, des Pyrénées, des Alpes, des Carpates, d'Asie centrale et de Chine occidentale.

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce Boloria pales a été décrite par les entomologistes autrichiens Johann Nepomuk Cosmas Michael Denis et Ignaz Schiffermüller en 1775.

Synonyme[modifier | modifier le code]

  • Papilio pales [Schiffermüller], 1775[5] protonyme
  • Brenthis pales Dyar, 1903 [6]
  • Boloria pyrenesmiscens Verity, 1932
  • Papilio palustris Fruhstorfer, 1909 [7].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

  • Le Nacré subalpin ou la Palès ou le Nacré alpin ou le Pales
  • Shepherd's Fritillary en anglais et Alpenmatten-Perlmutterfalter en allemand[7],[2].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Sous-espèces
  • Boloria pales pales
  • Boloria pales banghaasi ou Boloria banghaasi Seitz, 1909[8].
  • Boloria pales eupales (Fruhstorfer, 1903)
  • Boloria pales nirvana Kocman, 1999
  • Boloria pales palina (Fruhstorfer, 1903)
  • Boloria pales palustris (Fruhstorfer, 1909)
  • Boloria pales pyrenesmiscens (Verity, 1932)
  • Boloria pales rilaensis Varga, 1971
  • Boloria pales shambhala Kocman, 1999
  • Boloria pales sifanica (Grum-Grshimailo, 1891)[2].

Le Nacré subalpin et l'Homme[modifier | modifier le code]

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,Tom Tolman, Richard Lewington, (ISBN 978-2-603-01649-7)
  2. a b et c funet
  3. lepinet
  4. INPN Répartition
  5. Schiffermüller, 1775 Ank. syst. Schmett. Wienergegend : 177
  6. Dyar, 1903, Bull. U.S. nat. Mus. 52 : 16
  7. a et b INPN taxonomie
  8. nouvelles sous-espèces de Boloria pales
  9. INPN Protection

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, Tom Tolman, Richard Lewington, (ISBN 978-2-603-01649-7)