Boleslas Matuszewski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Boleslas Matuszewski
Naissance
Pinczow, Russie (actuelle Pologne)
Nationalité Polonais, Russe
Décès
Pologne
Profession Photographe

Piotr Boleslaw Matuszewski est un photographe, né le à Pinczow dans la Voïvodie de Kielce, mort en Pologne en 1943 [?].

Biographie[modifier | modifier le code]

Photographe, fils d'un professeur de français, son travail l'amène à Paris au milieu des années 1880 où il ouvre un studio situé dans un premier temps rue de la Paix. Son frère Zygmunt gère de son côté un autre studio à Varsovie dans lequel ils sont associés. Inventif, séduit par les nouvelles technologies, on le retrouve par la suite opérateur-photographe sur des tournages, dès 1896, d'événements importants, notamment en Russie. Cette activité semble avoir duré moins de cinq ans.

Il est surtout connu pour deux courts textes publiés en 1898, d'abord dans Le Figaro du 25 mars, puis sous la forme de deux brochures intitulées Une nouvelle source de l’histoire, création d’un dépôt de cinématographie historique et La Photographie animée, ce qu’elle est ce qu’elle doit être. Dans ces deux textes, il met de l'avant la conservation des films dans une perspective positiviste et historique. Bien que ces textes n'ont eu aucun impact, « [l]es principes qu’il pose afin d’exposer les applications potentielles du cinématographe et l’analyse qu’il fait de sa réception possible ont un intérêt général quant à la compréhension de ce que représentait le cinématographe à ses débuts pour le monde intellectuel, au-delà de la simple distraction foraine[1]. » Par ailleurs, comme l'indique Roland Cosandey, « [a]près une longue période d'oubli, les quelques pages d'Une nouvelle source de l'histoire ont été retenues par la postérité comme le texte fondateur de l'idée d'archives filmiques[2]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Magdalena Mazaraki, «Boleslas Matuszewski: De la restitution du passé à la construction de l'avenir», dans Boleslas MATUSZEWSKI, Écrits cinématographiques. Une nouvelle source de l'histoire. La Photographie animée, édition établie par Magdalena Mazaraki, préface de Roland Cosandey, études de Luce Lebart, Magdalena Mazaraki, Béatrice de Pastre, Paris, Association française de recherche sur l'histoire du cinéma, La Cinémathèque française, 2006, p. 13.
  2. Boleslas MATUSZEWSKI, Écrits cinématographiques. op. cit., p. 7.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Document utilisé pour la rédaction de l’article Magdalena Mazaraki, « Boleslaw Matuszewski : photographe et opérateur de cinéma », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze, 44, 2004. [lire en ligne]
  • André Gunthert, « Boleslas Matuszewski, Écrits cinématographiques », Études photographiques, 21, décembre 2007. [lire en ligne]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]