Bolaji Badejo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bolaji Badejo
Description de l'image Image manquante.jpg.
Naissance
Lagos, Nigeria
Nationalité Nigérian
Décès (à 39 ans)
Lagos, Nigeria
Profession Acteur
Films notables Alien

Bolaji Badejo, né le à Lagos (Nigeria) et mort le dans la même ville, est un acteur nigérian dont l'unique rôle connu est celui de la créature extraterrestre du film Alien de Ridley Scott.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né au Nigeria en 1953, Bolaji Badejo suit ses parents en Éthiopie où il étudie les beaux-arts, puis reste trois ans aux États-Unis, à San-Francisco. Il part ensuite à Londres étudier le design graphique, où il est enrôlé pour porter le costume de la créature xénomorphe[1].

Des admirateurs de la saga Alien tentent de retrouver sa trace après le tournage d'Alien, le premier film de la franchise et le seul dans lequel il soit crédité[2]. Sa quasi-disparition après cet unique rôle au cinéma a donné lieu à de nombreux articles et rumeurs diverses (suicide, exil...) qui formaient la base d'un « mystère Bolaji Badejo »[3].

Il meurt le 22 décembre 1992 à Lagos, au Nigeria, d'une drépanocytose[4].

Le huitième passager d'Alien[modifier | modifier le code]

Bolaji Badejo aurait été repéré dans un pub de Londres en 1978 par l'agent Peter Archer pour sa démarche particulière et son physique atypique, mesurant 2 mètres 18 pour un tour de taille très fin[5]. Le réalisateur Ridley Scott le compara à la sculpture de Giacometti, L'Homme qui marche[6].

« Au dernier stade de la transformation de la bête, j'aurais voulu employer un robot électronique, dit [Ridley] Scott. Mais cela aurait coûté trop cher. Finalement, nous avons trouvé un étudiant noir de la tribu des Masaï, Bolaji Badejo, 2,10 m, un corps filiforme et une démarche de danseur. »

— L'Express no 1469, 1er septembre 1979.

L'acteur est enrôlé dans le film Alien pour endosser le costume de la créature conçu par Hans Ruedi Giger sur ses mesures, le but recherché étant que le spectateur ait l'impression qu'aucun être humain ne puisse se trouver à l'intérieur[7].

Il regrette par la suite le peu de notoriété qu'il tire du succès du film, son nom apparaissant au générique non pas crédité en tant qu'acteur, mais avec les cascadeurs, la voix de l'ordinateur et la société de dressage d'animaux de cinéma[8].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]