Bojan Isailović

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bojan Isailović
image illustrative de l’article Bojan Isailović
Biographie
Nationalité Drapeau : Serbie Serbe
Naissance (38 ans)
Lieu Belgrade (Yougoslavie)
Taille 1,92 m (6 4)
Période pro. 20002012
Poste Gardien de but
Parcours senior1
Saisons Club 0M.0(B.)
2000-2001 Drapeau : République fédérale de Yougoslavie Étoile rouge de Belgrade 000 0(0)
2001-2005 Drapeau : Serbie-et-Monténégro Rad Belgrade 011 0(0)
2002 Drapeau : République fédérale de Yougoslavie Srem Jakovo 017 0(0)
2005-2007 Drapeau : Serbie FK Sevojno 052 0(0)
2007-2009 Drapeau : Serbie Čukarički Belgrade 058 0(0)
2009 Drapeau : Turquie Gençlerbirliği SK 015 0(0)
2009-2010 Drapeau : Serbie Čukarički Belgrade 008 0(0)
2010-2012 Drapeau : Pologne Zagłębie Lubin 052 0(0)
Sélections en équipe nationale2
Années Équipe 0M.0(B.)
2008-2010 Drapeau : Serbie Serbie 004 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Bojan Isailović (en serbe cyrillique : Бojaн Иcaилoвић), né le à Belgrade en Yougoslavie, est un footballeur international serbe. Il occupe le poste de gardien de but.

Biographie[modifier | modifier le code]

Isailović commence sa carrière à l'Étoile rouge de Belgrade comme gardien de but remplaçant. En 2002, il part au FK Rad Belgrade. Après quatre ans, il rejoint le FK Sevojno, où il reste seulement un an avant de changer pour le Čukarički Stankom. Il fait ses débuts avec Stankom le contre l'Étoile rouge, et récolte un carton jaune. Le , il dispute sa première rencontre avec l'équipe nationale serbe, lors d'un match amical face à la Pologne.

En 2009, il rejoint le Gençlerbirliği SK, mais résilie son contrat quelques mois plus tard. Il retourne donc à Stankom, puis signe au Zagłębie Lubin en janvier 2010[1]. Il y remplace numériquement Yevhen Kopyl, parti au Zarya Louhansk en Ukraine. À son arrivée, il entre en concurrence avec Aleksander Ptak, et le déloge des cages vers la fin du mois de février. Performant, il est appelé en sélection pour la Coupe du monde 2010, lors de laquelle il reste sur les bancs de touche. Titulaire incontestable à Lubin, il joue pratiquement l'ensemble des matches de la saison 2010-2011 et continue sur sa lancée la saison suivante. En début d'année 2012 cependant, il disparait totalement des écrans, puis résilie son contrat.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bojan Isailović à Lubin sur 90minut.pl, le 6 janvier 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]