Bois cérusé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le cérusage est, en ébénisterie, une technique décorative consistant « à remplir les pores de certains bois d'une matière dure, de couleur tranchant avec le bois[1] », autrefois pratiquée avec de la céruse, et aujourd'hui avec des blancs de zinc ou de titane. Le bois traité de cette manière s'appelle bois cérusé. Le cérusage s'applique aux bois à pores ouverts comme le chêne ou des bois exotiques. Il donne un aspect moucheté[2].

Selon d'autres, elle consiste à creuser les veines les plus tendres puis à garnir le grain d'un colorant imbibant les parties plus poreuses du bois, ou une cire blanche ou un pastel qui souligne par contraste le veinage du bois[3].

Historique[modifier | modifier le code]

L'expression « bois cérusé » est attestée en 1907[4].

Le terme « cérusage » est attesté en 1948[5].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. J. Viaux, Le Meuble en France, , p. 20, cité par « Cérusage », sur cnrtl.fr.
  2. André Béguin, Dictionnaire technique de la peinture, , p. 150 « Cérusage ».
  3. Le bois cérusé : déco chic, effet choc - Bois.com
  4. Yvanhoé Rambosson, « Le salon des Artistes décorateurs atteste l'énergie des Artistes dans la crise », Comoedia,‎ , p. 3 (lire en ligne).
  5. Philippe Stern, « La reconstruction du Musée national d'Athènes », Museum international,‎ (présentation en ligne).