Bois Blancs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bois Blancs
Bois Blancs
Canal de la Deûle, chemin de halage et berges des Bois Blancs
Administration
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Ville Lille
Arrondissement Lille
Géographie
Superficie 168 ha = 1,68 km2
Cours d’eau Deûle
Transport
Métro Lille Metro Logo 2017.svg (2) Canteleu
Lille Metro Logo 2017.svg (2) Bois Blancs

Bois Blancs est un quartier de Lille entouré par les bras de la Deûle (le canal de la Deûle et le canal de la Haute Deûle). Ce quartier est souvent appelé l'ile de Lille.

Ce quartier jeune (40 % de la population a moins de 25 ans) occupe 168 hectares et abrite environ 8 000 habitants.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Piscine Olympique des Bois Blancs

L'une des priorités du quartier est de se désenclaver et de relier les différentes zones particulièrement hétérogènes. On observe une forte disparité sociale entre les secteurs Marx Dormoy / Canteleu d'une part et vieux Bois-Blancs / Aviateurs d'autre part.

Les anciennes activités industrielles étaient situées côté Vieux Bois Blancs, le long du quai de l'ouest pour bénéficier du transport par péniche qui se fait maintenant sur le canal à grand gabarit réalisé dans les années 50 avec l'installation du port fluvial (faisant administrativement partie du quartier des Bois-Blancs)

La création du parc d'activité EuraTechnologies, tourné vers les nouvelles techniques de l’information et de la communication, intègre aussi la conception d’un nouveau quartier, sur une zone de friche industrielle entre Lille et Lomme, et devrait offrir de nouvelles possibilités à ses habitants.

En 2016, la ZAC des rives de la Haute-Deûle Lille-Lomme, contenant sur le quartier Euratechnologies en pleine expansion mais aussi les friches industrielles des vieux Bois-Blancs avec de l'habitat neuf mêlant HLM et secteur privé, entre dans une deuxième phase.

Par ailleurs, depuis un peu plus de 30 ans parait un journal de quartier, le Petit Journal des bois Blancs - Canteleu, réalisé chaque trimestre par des bénévoles regroupés dans l'Association des Amis du Petit Journal des Bois Blancs (AAPJBB). Il est distribué par ces bénévoles toutes boîtes. Seule l'impression des 4500 exemplaires est faite par un professionnel et est financée par les publicités cherchées elles aussi par les bénévoles (pas de subvention publique). Les numéros depuis le premier de septembre 1986 sont consultables sur www.petitjournalboisblancscanteleu.wordpress.com.

Ce journal se fait l'écho du riche tissu associatif du quartier, des initiatives des écoles, de la Maison de Quartier, du Comité d'animation des Bois-Blancs (deux braderies, expositions régulières d'art contemporain à l'espace Pignon, ateliers artistiques...), des multiples clubs sportifs.

Il faut noter que le quartier est doté d'une piscine, d'une médiathèque, d'un théâtre pour la Jeunesse (Grand Bleu) et d'une des plus importantes polycliniques privées de France (incluant une maternité).

Il est traversé par l'avenue de Dunkerque, avenue très commerçante, lilloise en son début, puis lillo-lambersartoise avant de se poursuivre jusqu'à Lomme.

Il est entouré par deux bras de la Deûle, le petit au nord étant l'ancien, l'autre à grand gabarit sur lequel se trouve le port fluvial. La partie du quartier hors de cette "île", limitrophe de Lomme et de Lambersart, est le quartier de Canteleu.

Le stade Henri-Jooris, stade du LOSC de 1944 à 1975, était situé aux Bois Blancs.

Ce site est desservi par les stations de métro Bois Blancs. et Canteleu

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Visite virtuelle du quartier des bois blancs

Notes et références[modifier | modifier le code]