Boiling Lake

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Boiling Lake
Image illustrative de l’article Boiling Lake
Vue du lac depuis les bords du cratère.
Administration
Pays Drapeau de la Dominique Dominique
Paroisse Saint-Patrick
Géographie
Coordonnées 15° 19′ 05″ nord, 61° 17′ 38″ ouest
Type Fumerolle inondée
Longueur 60 m
Largeur 60 m
Altitude 800 m
Géolocalisation sur la carte : Dominique
(Voir situation sur carte : Dominique)
Boiling Lake

Boiling Lake est un lac de la Dominique. Avec une température de l'eau dépassant 82 °C, il s'agit du deuxième plus grand lac en ébullition du monde, après le Frying Pan Lake de Nouvelle-Zélande.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le Boiling Lake (littéralement « lac en ébullition » ou « lac bouillant » en anglais) est situé dans le parc national de Morne Trois Pitons, à une dizaine de km à l'est de la capitale Roseau. Il s'agit d'une fumerolle inondée d'environ 60 m de large, remplie d'une eau bouillonnante gris-bleu généralement enveloppée d'un nuage de vapeur.

Aucune voie ne conduit directement au lac ; il se situe à 13 km de marche de la route la plus proche, en passant près de sources sulfureuses, à travers gorges et montagnes.

Le Boiling Lake est le deuxième lac en ébullition du monde pour ce qui est de la superficie. Le Frying Pan Lake, en Nouvelle-Zélande, est plus grand, mesurant environ 200 m de large.

Historique[modifier | modifier le code]

La première observation attestée du lac se produit en 1870, par Watt et Nicholls, deux Britanniques travaillant en Dominique à cette époque. En 1875, le botaniste H. Prestoe et le docteur Nicholls sont chargés d'enquêter sur ce phénomène naturel. Ils mesurent la température de l'eau, entre 82 et 91 °C le long des bords du lac. Ils ne peuvent pas la mesurer en son centre car l'eau est en ébullition. Ils mesurent une profondeur supérieure à 59 m.

Le niveau et l'activité du lac sont soumis à des variations périodiques. Dans les années 1870, il est profond, à la suite d'une éruption phréatique à proximité, mais il disparaît en 1880 et forme une fontaine d'eau chaude et de vapeur. Une autre éruption phréatique abaisse le niveau du lac d'environ 10 m de décembre 2004 à avril 2005, avant qu'il ne remonte à nouveau[1].

Le , l'aventurier canadien George Kourounis (en) est la première personne à traverser l'étendue lacustre, suspendu par des cordes au-dessus de la surface au-dessus de la zone la plus violemment en ébullition. Cet événement est filmé pour la série télévisée Angry Planet (en).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]