Boiga trigonata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les serpents
Cet article est une ébauche concernant les serpents.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Boiga trigonata
Description de l'image Boiga trigonata.jpg.
Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Colubridae
Sous-famille Colubrinae
Genre Boiga

Nom binominal

Boiga trigonata
(Schneider, 1802)

Synonymes

  • Coluber trigonatus Schneider, 1802
  • Coluber sagittatus Shaw, 1802
  • Coluber catenularis Daudin, 1803
  • Dipsadomorphus trigonata var. melanocephalus Annandale, 1904

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Boiga trigonata est une espèce de serpents de la famille des Colubridae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Aire de répartition de l'espèce Boiga trigonata selon l'UICN (consulté le 31 mai 2013).

Cette espèce se rencontre en Afghanistan, au Bangladesh, en Inde (dans les États du Bengale-Occidental, du Maharashtra et du Sikkim), en Iran, au Népal, dans le sud de l'Ouzbékistan, au Pakistan, au Sri Lanka, dans le Sud-Est du Tadjikistan et dans le Sud du Turkménistan[1].

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Boiga trigonata trigonata (Schneider, 1802)
  • Boiga trigonata melanocephala (Annandale, 1904) - Pakistan, Afghanistan

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Annandale, 1904 : Additions to the Collection of Oriental Snakes in the Indian Museum. Journal of the Asiatic Society of Bengal, vol. 73, p. 207-211 (texte intégral).
  • Schneider in Bechstein, 1802 : Herrn de Lacépède's Naturgeschichte der Amphibien oder der eyerlegenden vierfüssigen Thiere und der Schlangen. Eine Fortsetzung von Buffon's Naturgeschichte aus dem Französischen übersetzt und mit Anmerkungen und Zusätzen versehen, p. 1-298 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]