Bohadschia vitiensis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Holothurie de sable brune

L’Holothurie de sable brune (Bohadschia vitiensis) est une espèce de concombre de mer de la famille des Holothuriidae.

Description[modifier | modifier le code]

C'est une holothurie d'aspect caractéristique, avec un corps allongé en cylindre, et arrondi aux deux extrémités, où se trouvent la bouche (en position légèrement ventrale) et à l'autre bout l'anus.

Cette holothurie arbore une robe jaune doré à orangée ponctuée d'orange-brun (à la base des podia et papilles). La face ventrale est plus claire. Sa taille varie de 13 cm à 30[1] voire 50 cm de long[2], pour un poids pouvant aller jusqu'à 1,6 kg[2]. Cette holothurie est munie de tubes de Cuvier, et sa bouche est entourée de 20 tentacules peltés rétractiles[1].

Cette espèce peut être confondue avec sa voisine Bohadschia subrubra. Elle est aussi très proche de Bohadschia marmorata, et certains scientifiques suspectent qu'il pourrait s'agir d'une seule et même espèce[3].

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

Cette holothurie est relativement commune dans les eaux tropicales du bassin Indo-Pacifique, depuis les côtes est-africaines jusqu'à la Polynésie, et du Japon à l'Australie orientale[3].

On la trouve typiquement plus ou moins enfoncée dans le sédiment sur les parties calmes des récifs de corail sableux et dans les lagons qui y sont liés, entre la surface et une vingtaine de mètres de profondeur[3], parfois jusqu'à 200 m[2].

Écologie et comportement[modifier | modifier le code]

Comme toutes les holothuries, cette espèce est détritivore. Elle ramasse le sédiment à l'aide de ses tentacules buccaux pour les amener à sa bouche et en extraire les particules organiques dont elle se nourrit.

Cette holothurie produit un mucus collant qui lui permet de se couvrir de sable pour se protéger. À la moindre menace, elle libère ses tubes de Cuvier, dont le contact peut provoquer des inflammations de l'épiderme des Hommes[1].

Relations à l'homme[modifier | modifier le code]

Cette holothurie est comestible, mais elle est considérée en Asie comme un « trepang » de second choix, et ne fait donc pas l'objet d'une exploitation commerciale intensive[3], d'autant que ses tubes de Cuvier rendent la pêche pénible[4].

Comme cette espèce est largement répandue et d'un intérêt commercial limité, elle n'est pas considérée comme une espèce en danger à court terme par l'UICN, et son statut de protection est encore indéterminé[3].

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Philippe Bourjon, « Holothurie de sable brune », sur SousLesMers.
  2. a b et c SeaLifeBase, consulté le 30 juin 2014
  3. a b c d et e UICN, consulté le 30 juin 2014
  4. (en) « Brown sea cucumber », sur WildSingapore.com.