Bodet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bodet
logo de Bodet
Bodet
illustration de Bodet
Horloge Bodet sur le quai de la gare de Saint-Rémy-lès-Chevreuse.

Création 1868
Dates clés 1868 : installation de la première horloge d'édifice

1968 : installation du premier tableau d'affichage sportif

1975 : lancement de l'horlogerie industrielle

1987 : lancement de l'activité Gestion des Temps

1997 : certification ISO 9001 pour la démarche qualité

2011 : certification ISO 14001 pour la démarche environnementale

Fondateurs Paul Bodet
Personnages clés Paul Bodet (1868)
Emmanuel Bodet (1918)
Pierre Bodet (1945)
Jean-Pierre Bodet (1992)
Pascal Bodet (2016)
Forme juridique Société anonyme
Slogan We give you time
Siège social Trémentines
Drapeau de France France
Direction Jean-Pierre Bodet (P-DG)
Pascal Bodet (DG)
Actionnaires SC Familiale Le Temps (52%)[1]
Ouest Croissance
CM-CIC Investissement SCR
Activité mesure du temps
Produits horloges industrielles
logiciels de gestion de temps
contrôle d'accès RH
tableaux d'affichage sportif
équipements campanaires
Effectif 720
Site web bodet.com

Bodet est une entreprise française du secteur industriel, fondée en 1868 à Trémentines dans le Maine-et-Loire, spécialisée dans le domaine de la mesure et gestion du temps.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines[modifier | modifier le code]

En 1868, Paul Bodet[2] installe sa première horloge dans le clocher de l'église de Trémentines. Suite à cette première réalisation, le menuisier étend son activité à la réalisation de clochers dans l'Ouest de la France et crée l'entreprise Bodet. Se succèdent ensuite à la tête de l'entreprise, Emmanuel Bodet et Pierre Bodet. Avec l'arrivée de l'électronique et du quartz, Pierre Bodet lance aussi l'horlogerie industrielle[3] et le chronométrage sportif pour les salles de sport et les stades[4].

Du premier atelier au groupe international[modifier | modifier le code]

Le premier atelier se situe à Trémentines au cœur du bassin choletais, devenant jusqu'en 2018 le siège social de l'entreprise[5].

Lorsqu'il entre dans l'entreprise en 1970, Jean-Pierre Bodet parcourt le monde afin de faire connaître les produits et crée un réseau de distributeurs dans plusieurs pays. L'avènement de la micro-informatique l'incite à se lancer dans l'édition de logiciels de gestion du temps dans les années 1980[6]. En quelques années, la société familiale s'impose parmi les acteurs importants du marché[7].

Les années 2000 marquent l'arrivée de Pascal et Sylvain Bodet, fils de Jean-Pierre Bodet, au sein de l'entreprise. Aujourd'hui, Bodet vend ses produits, fabriqués en France[8], dans plus de 110 pays grâce à 5 filiales situées en Europe et à un réseau de 300 agents et distributeurs dans le monde[9].

Implantations[modifier | modifier le code]

Le siège social du groupe Bodet initialement situé à Trémentines, est implanté à Cholet le [10].

Bodet Software — gestion des temps, Système d'information de gestion des ressources humaines (SIRH) et contrôle d'accès — est située à Cholet.

Bodet Campanaire — horlogerie d'édifice, restauration de cloches et équipement du clocher — est située à Trémentines.

Bodet Time — horloges, distribution horaire et systèmes audio et Bodet Sport, affichage sportif, vidéo — est située à Trémentines.

Bodet est présent en Europe par le biais de cinq filiales en Belgique, en Espagne, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Suisse.

Sponsoring et partenariats[modifier | modifier le code]

Bodet est membre du club d'entreprises à la Fondation du patrimoine du Maine-et-Loire. Bodet est également membre du groupement des installateurs d'horlogerie d'édifices et d'équipements campanaires (GIHEC).

Dans le domaine du sport, Bodet est partenaire de la Fédération internationale de basket-ball (FIBA) et de la Fédération française de basket-ball (FFBB). Depuis 2000, l'entreprise est sponsor de Cholet Basket. Lors de 2 saisons (2015-2016 et 2016-2017), Bodet a été partenaire majeur d'Angers SCO en ligue 1 de football.

En 2016, Bodet devient mécène de la chaire de ressources humaines de l'Université catholique de l'Ouest.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Entreprendre, Jean-Pierre Bodet : « Dans toute succession, c'est la compétence qui fait la différence », 26/02/2018
  2. Léopold Sanchez, Stéphanie Grégoire et Jean-Dominique Truchot, « L'horloger du monde », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  3. Audrey Levy, « Bodet, à la bonne heure ! », Le Point,‎ (lire en ligne)
  4. Florence Pagneux, « Les horloges Bodet sont toujours à l'heure », La Croix,‎ (lire en ligne)
  5. Denis Cosnard, « Bodet : quand le maître des horloges accélère le temps », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. « Bodet le maître du temps », Le Courrier de l'Ouest,‎ (lire en ligne)
  7. Annelot Huijgen, « Bodet voit toujours plus loin pour ses horloges », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  8. « De l’horloge à l’usine 4.0 », L'Usine Nouvelle,‎
  9. « Les horloges Bodet aux 4 coins du monde », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  10. « Horlogerie : L’entreprise Bodet installe son nouveau siège social à Cholet », Ouest France,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]