Bobo-Dioulasso (département)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un département du Burkina Faso
Cet article est une ébauche concernant un département du Burkina Faso.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bobo-Dioulasso
Administration
Pays Drapeau du Burkina Faso Burkina Faso
Région Hauts-Bassins
Province Houet
Type Département
Commune urbaine à statut particulier
Chef-lieu Bobo-Dioulasso
Conseillers municipaux 205
Maire El Hadj Salia Sanou
Subdivisions 7 arrondissements regroupant :
32 secteurs urbains et
36 villages
Démographie
Population 812 574 hab. (2012)
Géographie
Coordonnées 11° 11′ 00″ Nord 4° 17′ 00″ Ouest / 11.1833, -4.2833
Divers
Fuseau horaire UTC +0
Indicatif téléphonique +226
Localisation
Carte des départements de la province du Houet
Carte des départements de la province du Houet

Géolocalisation sur la carte : Burkina Faso

Voir sur la carte administrative du Burkina Faso
City locator 14.svg
Bobo-Dioulasso

Bobo-Dioulasso est un département et une commune urbaine à statut particulier située dans la province du Houet et dans la région des Hauts-Bassins au Burkina Faso.

En 2006, le dernier recensement général de population comptabilisait 497 462 habitants[1] ; pour les élections municipales de 2012 la population a été révisée à 812 574 habitants.

Villes et villages[modifier | modifier le code]

Le département se compose d'une ville, chef-lieu du département (également chef-lieu de la province du Houet et de la région des Hauts-Bassins) (chiffres de population actualisés en 2012) :

  • Bobo-Dioulasso (643 203 hab. sur les 812 574 hab. du département), divisée en 32 secteurs urbains répartis sur les 7 arrondissements du département :
    • dans le 1er arrondissement (81 768 hab.),
      les secteurs 1 (19 216 hab.), 2 (32 948 hab.), 3 (13 646 hab.), 4 (10 598 hab.) et 8 (5 360 hab.) ;
    • dans le 2e arrondissement (129 457 hab. sur les 138 802 hab. de l'arrondissement),
      les secteurs 10 (36 226 hab.), 11 (64 340 hab.), 23 (28 153 hab.) et 30 (738 hab.) ;
    • dans le 3e arrondissement (91 495 hab. sur les 107 527 hab. de l'arrondissement),
      les secteurs 12 (30 828 hab.), 13 (23 456 hab.), 14 (28 551 hab.) et 31 (8 660 hab.) ;
    • dans le 4e arrondissement (105 397 hab. sur les 129 500 hab. de l'arrondissement),
      les secteurs 15 (41 405 hab.), 16 (9 053 hab.), 24 (22 669 hab.), 32 (17 051 hab.) et 33 (15 219 hab.) ;
    • dans le 5e arrondissement (134 333 hab. sur les 147 124 hab. de l'arrondissement),
      les secteurs 5 (4 647 hab.), 6 (12 114 hab.), 17 (45 870 hab.), 25 (25 108 hab.), 26 (31 808 hab.) et 27 (14 786 hab.) ;
    • dans le 6e arrondissement (56 500 hab. sur les 73 889 hab. de l'arrondissement),
      les secteurs 9 (15 579 hab.), 18 (1 444 hab.), 19 (3 194 hab.), 20 (34 239 hab.) et 28 (2 044 hab.),
      ainsi que le secteur "0" du camp militaire (aujourd’hui inhabité, ancien secteur 32) ;
    • dans le 7e arrondissement (126 021 hab. sur les 133 964 hab. de l'arrondissement),
      les secteurs 21 (54 150 hab.), 22 (34 558 hab.) et 29 (37 313 hab.) ;

et de 36 villages ruraux (totalisant 169 371 hab.) :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]