Bobby Durham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un musicien image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un musicien américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bobby Durham
Defaut.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
GênesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument
Genre artistique

Bobby Durham, né le à Philadelphie et mort le à Gênes (Italie), est un musicien de jazz américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Philadelphie en Pennsylvanie, Durham apprit à jouer de la batterie durant son enfance.

Après 1959, il joue avec King James et Stan Hunter. En 1960, il s'installe à New York où il joue avec Lloyd Price, Wild Bill Davis (en), Lionel Hampton, Count Basie, Slide Hampton, Grant Green, Sweets Edison, Tommy Flanagan, Jimmy Rowles et le Duke Ellington Orchestra pendant 5 ans. Il rencontre alors Al Grey. Il accompagne entre autres, Ella Fitzgerald.

Le 10 juin 2005, il joue en concert au Château de Thun avec Hazy Osterwald (vibraphone), Willy Bischoff (piano), Andries Gouw (saxophone et clarinette) et Doninique Molliat (bass).

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1979 : Bobby Durham Trio/Gerald Price
  • 2005 : Domani's Blues
  • 2005 : For Lovers Only
  • 2005 : We Three Plus Friends
  • 2006 : Christmas Jazz

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]