Bobby Czyz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un boxeur image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un boxeur américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bobby Czyz
Fiche d’identité
Nom complet Robert Edward Czyz
Surnom Matinee Idol
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance 10 février 1962
Lieu de naissance Orange, New Jersey
Taille 1,78 m (5 10)
Catégorie Poids moyens à poids lourds
Palmarès
Professionnel Amateur
Combats 52 26
Victoires 44 24
Victoires par KO 28
Défaites 8 2
Matchs nuls 0 0
Titres professionnels Champion du monde poids mi-lourds IBF (1986-1987)

Champion du monde lourds-légers WBA (1991-1993)
Dernière mise à jour : 8 février 2014

Bobby Czyz est un boxeur américain né le 10 février 1962 à Orange, New Jersey.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il devient champion du monde des poids mi-lourds WBA le 6 septembre 1986 en battant par arrêt de l'arbitre au 5e round Slobodan Kačar. Après trois défenses victorieuses, il est stoppé à la fin du 9e round par Charles Williams le 29 octobre 1987[1].

Battu en 1989 par Virgil Hill et à nouveau par Williams[2], Czyz choisit de poursuivre sa carrière dans la catégorie supérieure et remporte le titre de champion du monde des lourds-légers WBA le 8 mars 1991 aux dépens de Robert Daniels. Il l'emporte également face à Bash Ali et Donny Lalonde puis laisse sa ceinture vacante en 1993.

Divers[modifier | modifier le code]

Il est membre de l'association Mensa qui regroupe les 2% de personnes ayant un quotient intellectuel supérieur à celui de 98% de la population[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Bobby Czyz vs. Charles Williams I (boxrec.com)
  2. (en) Charles Williams vs. Bobby Czyz II (boxrec.com)
  3. (en) Michael Colton, « Get Smart With High-IQ Society », The Washington Post,‎ , F01 (lire en ligne).

Lien externe[modifier | modifier le code]