Bobby (film, 1973)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bobby
Réalisation Raj Kapoor
Scénario Khwaja Ahmad Abbas
Acteurs principaux
Sociétés de production R. K. Films
Pays d’origine Drapeau de l'Inde Inde
Genre Film musical - Romance
Durée 169 minutes
Sortie 1973


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Bobby est un film musical romantique, en langue hindoue, produit et réalisé en 1973, par Raj Kapoor et écrit par Khwaja Ahmad Abbas[1]. Le film met en scène le fils de Raj Kapoor, Rishi Kapoor, dans son premier rôle principal, aux côtés de Dimple Kapadia, dans son premier rôle.

Le film devient une superproduction, le plus gros succès indien de 1973[2], le deuxième plus gros succès des années 1970 au box-office indien[3] et l'un des 20 films indiens ayant généré les plus gros revenus de tous les temps (après correction de l'inflation)[4]. Il est également devenu une superproduction étrangère en Union soviétique, où il a attiré un public de 62,6 millions de spectateurs[5] , ce qui en fait l'un des 20 plus gros succès au box-office de tous les temps en Union soviétique[6].

Le film est devenu une référence. Il a été très populaire et largement imité. Il a introduit à Bollywood le genre de la romance adolescente avec, en toile de fond, un affrontement entre riches et pauvres. De nombreux films, dans les années et décennies suivantes, ont été inspirés par cette intrigue. Indiatimes Movies classe Bobby parmi les « 25 meilleurs films de Bollywood à voir »[7].

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire raconte l'amour entre deux adolescents, de Bombay, de classes différentes : Raj Nath (Rishi Kapoor), le fils d'un riche homme d'affaires hindou, M. Nath (joué par Pran), et Bobby Braganza (Dimple Kapadia), la fille d'un pauvre pêcheur chrétien de Goa, Jack Braganza (joué par Prem Nath (en)).

Raj revient de son internat. À son retour, ses parents organisent une fête pour célébrer son anniversaire. Sa gouvernante d'enfance, Mme Braganza, vient le souhaiter avec sa petite-fille, Bobby, que Raj remarque parmi la foule qui assiste à sa fête. Mme Nath (jouée par Sonia Sahni (en)) ignore Mme Braganza, ce qui l'amène à quitter précipitamment la fête avec sa petite-fille.

Le lendemain, Raj ouvre ses cadeaux et trouve le cadeau de Mme Braganza, alors il décide d'aller la rencontrer. Sa petite-fille Bobby lui ouvre la porte et c'est le coup de foudre pour lui. Pendant cette visite, il mélange son livre avec celui de Bobby, il va donc la rencontrer à la bibliothèque pour échanger les livres, et c'est de là que naît leur amitié. Raj et Bobby décident d'aller voir un film mais découvrent que la salle est pleine. Puis Raj a l'idée d'aller à une fête. À la fête, Bobby voit Raj parler à Nima (jouée par Aruna Irani) en privé et pense qu'il est amoureux d'elle. Au fil de l'histoire, Raj se rend compte que sa relation avec la fille d'un pauvre pêcheur n'est pas prise en compte par son père excentrique. Sur l'insistance de Raj, M. Nath invite Jack Braganza à entamer des discussions sur le mariage de Raj et Bobby. Mais au lieu de cela, M. Nath l'insulte et accuse Jack d'utiliser la beauté et le charme de sa fille pour piéger Raj pour son argent. Il offre ensuite de l'argent à Jack pour empêcher Bobby de voir Raj. Jack se sent très humilié par cette accusation et lui rend la pareille en insultant M. Nath. Leur conversation entre dans une impasse et condamne le tendre amour de Raj et Bobby.

M. Nath engage Raj auprès d'une riche fille handicapée mentale, Alka (Farida Jalal), pour établir des liens commerciaux avec son riche père. Mais Raj s'enfuit de la maison pour s'unir à Bobby. Ils s'enfuient ensemble. M. Nath annonce une récompense pour toute personne qui l'aide à retrouver son fils. Prem Chopra (Prem Chopra) décide qu'il veut l'argent et lui et ses hommes de main kidnappent Raj et Bobby. Lorsqu'ils tentent de s'échapper, Prem commence à battre Raj. M. Nath et la police viennent l'aider et ils trouvent Jack qui est déjà sur place et qui tente d'aider Raj. Raj et Bobby s'enfuient et sautent par-dessus une cascade. M. Nath et Jack sautent dans l'eau à leur suite. M. Nath sauve Bobby, tandis que Jack sauve Raj.

Ils se rendent compte qu'ils aiment beaucoup leurs enfants et ne veulent pas faire obstacle à leur bonheur. Ils acceptent les enfants de l'autre comme les leurs et donnent leur bénédiction à l'union.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  • Titre : Bobby
  • Réalisation : Raj Kapoor
  • Scénario : Khwaja Ahmad Abbas
  • Photographie : V.P. Sathe
  • Musique : Laxmikant Shantaram Kudalkar - Pyarelal Ramprasad Sharma
  • Production : V.S. Mahadevan - Mohanbali
  • Société de production : R. K. Films
  • Langue : Hindi
  • Genre : Film musical - Romance
  • Durée : 169 minutes (2 h 49)
  • Dates de sorties en salles :
    • Drapeau de l'Inde Inde :

Distribution[modifier | modifier le code]

Raj Kapoor a lancé son deuxième fils, Rishi Kapoor, dans ce film ; il voulait une nouvelle héroïne pour compléter la jeune histoire d'amour. Dimple Kapadia et Neetu Singh (en) ont été auditionnées pour le rôle de Bobby Braganza, mais c'est Kapadia Dimple qui a finalement été sélectionnée.

Production[modifier | modifier le code]

Dans une interview, réalisée en 2012, Rishi Kapoor déclare : « Il y avait une idée fausse selon laquelle le film avait été fait pour me lancer en tant qu'acteur. Le film a été fait pour payer les dettes de Mera Naam Joker. Papa voulait faire une histoire d'amour d'adolescent et il n'avait pas d'argent pour faire jouer Rajesh Khanna dans le film »[8].

Tournage[modifier | modifier le code]

Certaines scènes ont été tournées à Gulmarg. Une scène a été tournée dans une hutte de Gulmarg, qui est devenue célèbre sous le nom de Bobby Hut[9],[10]. Quelques scènes, vers la fin du film, ont été tournées sur l'autoroute Pune-Solapur près de Loni Kalbhor (en), où Raj Kapoor possédait une ferme.

Bande son[modifier | modifier le code]

La musique du film est composée par le duo Laxmikant-Pyarelal. Les paroles sont écrites par Anand Bakshi (en), Inderjeet Singh Tulsi (en) et Vithalbhai Patel (en).

Chanson Chanteur(s) Notes
Ae Ae Ae Phansa Lata Mangeshkar Mise en image avec Aruna Irani.
Ankhiyon Ko Rahne De" Lata Mangeshkar Basé sur la chanson Ankhiyan nu rehen de de Reshma (en).
Beshak Mandir Masjid Narendra Chanchal (en) Paroles de Raj Kavi Inderjeet Singh Tulsi.
Hum Tum Ek Kamre Mein Band Ho Lata Mangeshkar et Shailendra Singh (en) Tourné dans le bungalow de la famille Kapoor, à l'intérieur de leur ferme Rajbaugh, qui est maintenant un mémorial à la mémoire de Raj Kapoor et se trouve à l'intérieur du MIT World Peace University (en). (MIT WPU) sur les rives de la rivière Mula-Mutha dans le village de Loni Kalbhor (en), à 30 km à l'est de Pune dans le Maharshtra.
Jhoot Bole Kauva Kate Lata Mangeshkar et Shailendra Singh Mise en image avec Rishi Kapoor et Dimple Kapadia dans un décor de danse de village.
Main Shayar To Nahin Shailendra Singh Mise en image avec Rishi Kapoor. La chanson a été réutilisée et imaginée à nouveau pour lui dans le film de 2004 Hum Tum.
Mujhe Kuchh Kahna Hai Lata Mangeshkar et Shailendra Singh
Na Mangun Sona Chandi Manna Dey (en) et Shailendra Singh Paroles de Vithalbhai Patel

Réception critique[modifier | modifier le code]

L'Illustrated Weekly of India (en) a écrit, à la sortie du film, que malgré un nouveau style, « la formule de l'histoire reste la même que jamais ». L'hebdomadaire note également que, malgré quelques gadgets, l'attrait commercial du film peut être attribué aux « deux jeunes gens charmants et au visage frais » et fait ensuite l'éloge des performances, notamment du duo de tête qui « agit avec une facilité et une fraîcheur naturelles », Premnath qui est « remarquable dans le rôle de l'expansif et volatile M. Braganza », mais accuse Pran d'être cantonné à son rôle[11].

Récompenses[modifier | modifier le code]

21e cérémonie des Filmfare Awards[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Prix de l'association des journalistes cinématographiques du Bengale (BFJA)[modifier | modifier le code]

  • Meilleur interprète masculin (Section hindoue) : Shailender Singh
  • BFJA pour l'audiovisuel (Section hindoue) : Alauddin Khan Qureshi[13].

Controverse[modifier | modifier le code]

Dans son autobiographie de 2017, Khullam Khulla : Rishi Kapoor Uncensored, Rishi Kapoor révèle qu'il a payé quelqu'un 30 000 ₹ (l'équivalent de 720 000 ₹ ou 10 000 $, en 2019) pour lui faire gagner un prix du meilleur acteur. Bien qu'il s'agisse d'un Filmfare Award, il a déclaré dans une interview que « je n'ai pas écrit de Filmfare Award [dans le livre]. Je n'ai pas dit de noms. J'ai dit que j'avais acheté un prix »[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Rachel Dwyer, Filming the Gods : Religion and Indian Cinema, Routledge, , 208 p. (ISBN 978-1-134-38070-1, lire en ligne), p. 106.
  2. (en) « Box Office 1973 », sur le site Boxofficeindia.com [lien archivé], (consulté le 6 février 2021).
  3. (en) « Top Earners 1970-1979 », sur le site Boxofficeindia.com [lien archivé], (consulté le 6 février 2021).
  4. (en) « Top 50 Film of Last 50 Years », sur le site Boxofficeindia.com [lien archivé], (consulté le 6 février 2021).
  5. (en) Sudha Rajagopalan, Indian Films in Soviet Cinemas : The Culture of Movie-going After Stalin, Indiana University Press, , 241 p. (ISBN 978-0-253-22099-8), p. 89.
  6. (ru) Sergueï Koudriatsev, « Зарубежные фильмы в советском кинопрокате » [« Films étrangers dans la distribution de films soviétiques »], sur le site kinanet.livejournal.com,‎ (consulté le 6 février 2021).
  7. (en) Rachna Kanwar, « 25 Must See Bollywood Movies », sur le site Indiatimes Movies [lien archivé], (consulté le 6 février 2021).
  8. (en) « Proud of Ranbir's choice of roles: Rishi Kapoor », DNA India,‎ (lire en ligne, consulté le 8 février 2021).
  9. (en) « Shah Rukh Khan ek kamre mein band in Kashmir », NDTV Movies [lien archivé],‎ (lire en ligne, consulté le 8 février 2021).
  10. « The Gulmarg Nostalgia-X (Bollywood in Gulmarg-II!) », Kashmir First [lien archivé],‎ (lire en ligne, consulté le 8 février 2021).
  11. (en) « Film Review - Bobby », The Illustrated Weekly of India,‎ , p. 41.
  12. (en) « 1st Filmfare Awards 1953 » [PDF], sur le site deep750.googlepages.com, (consulté le 6 février 2021).
  13. (en) « 69th & 70th Annual Hero Honda BFJA Awards 2007 », sur le site bfjaawards.com [lien archivé], (consulté le 6 février 2021).
  14. (en) « Uncensored: Rishi Kapoor reveals *exactly* why he bought an award for Bobby », India Today,‎ (lire en ligne, consulté le 12 février 2021).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]