Bobaraba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
L'admissibilité de cet article est à vérifier (mars 2016).
Motif : l'utilisateur qui a apposé ce bandeau n'a pas précisé le motif de la pose.
Vous êtes invité à le compléter pour expliciter son admissibilité, en y apportant des sources secondaires de qualité, ainsi qu'à discuter de son admissibilité. Si rien n'est fait, cet article sera proposé à la suppression un an au plus tard après la mise en place de ce bandeau.
Conseils utiles à la personne qui appose le bandeau
image illustrant la danse image illustrant la Côte d’Ivoire
Cet article est une ébauche concernant la danse et la Côte d’Ivoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le bobaraba est une danse dérivée du coupé-décalé, (apparue dans la 3e vague) créée par les chanteurs concepteurs Dj Mix & Elloh Dj. Cette danse connaît un succès en Côte d'Ivoire depuis l'été 2007. Elle est en concurrence avec le fatigué-fatigué créé par Francky Dicaprio et promu par plusieurs chanteurs tels que Dj TV3.

Se dansant avec le postérieur (elle est de loin similaire au mapouka) cette danse permet de faire la promotion des femmes ayant un gros posterieur, ronde. Cependant, les femmes au postérieur moyen les « bobaras fitini », ainsi que celles au petit postérieur, les « bobarabas déni » peuvent aussi s'y coller. A la diffrence du mapouka, elle est dansée aussi bien par les hommes que les femmes. Le bobaraba est aussi le nom du morceau issu du featuring d'Elloh Dj avec Dj Mix, morceau qui promeut la danse et le concept (accompagné dans le morceau du concept du « Rouge-rouge »).


Voir aussi[modifier | modifier le code]