Bo-Kaap

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bo-Kaap
Les maisons colorées de Bo-Kaap
Les maisons colorées de Bo-Kaap
Administration
Pays Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Province Cap-Occidental
Municipalité Métropole du Cap
Ville Le Cap
quartier de Schotsche Kloof
Code postal 8001
Géographie
Coordonnées 33° 55′ 15″ sud, 18° 24′ 45″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte administrative d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Bo-Kaap

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte topographique d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Bo-Kaap

Bo-Kaap (« Au-dessus du Cap » en Afrikaans) est le principal quartier malais de la ville du Cap, en Afrique du Sud.

Le nom de Bo-Kaap se réfère à sa situation sur les flancs de la montagne de Signal Hill.

Localisation[modifier | modifier le code]

Bo-Kaap est situé au sein du quartier de Schotsche Kloof, dans le City Bowl.

Démographie[modifier | modifier le code]

Une rue du quartier de Bo-Kaap
Musée de Bo-Kaap
Les maisons colorées de Bo-Kaap

Bo-Kaap abrite une forte concentration de Malais du Cap (population religion musulmane), lesquels sont les descendants d'esclaves originaires de l'actuelle Malaisie, d'Inde et d'Indonésie qui furent déportés par la Compagnie néerlandaise des Indes orientales à partir du XVIIe siècle afin de servir de main-d'œuvre dans la colonie du Cap.

Le quartier est cependant en voie de gentrification.

Historique[modifier | modifier le code]

Lors de l'établissement de la colonie du Cap au 17è siècles, pour pallier la pénurie de main d’œuvre et éviter les conflits avec les populations locales pastorales, la compagnie néerlandaise des Indes orientales importa des esclaves d’autres régions d'Afrique mais aussi d'Asie, en particulier de Ceylan, de Malaisie et de l'actuelle Indonésie. Après l'abolition de l'esclavage en 1834, les malais du Cap demeurèrent au Cap, principalement à flanc de colline de Signal Hill (Bo-Kaap et De Waterkant) où il formèrent une communauté à part entière, principalement peuplée d’ouvriers et d’artisans.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Bo-Kaap est aujourd'hui l'un des quartiers les plus pittoresques de la métropole du Cap en raison de la persistance de nombreuses ruelles pavées, de maisons peintes de couleurs pastels et de mosquées dont l'architecture rappelle celle de l'Asie du sud-est. Le musée de Bo-Kaap est aménagé dans une maison de style Cape Dutch datant de 1760 et dont l'une des particularités est d'avoir conservé son « Voorstoep », une terrasse située à l'avant de la maison. Le musée présente des objets et des photographies en rapport avec la vie des Malais du Cap durant le XIXe siècle.

Liens externes[modifier | modifier le code]