Božo Broketa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Božo Broketa
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau : Croatie Croate
Nat. sportive Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslave
Naissance
Lieu Dubrovnik (Royaume des Serbes, Croates et Slovènes Drapeau : Royaume de Yougoslavie)
Décès (à 62 ans)
Lieu Dubrovnik (Yougoslavie Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie)
Taille 1,82 m (6 0)
Période pro. 19421957
Poste Défenseur
Parcours junior
Saisons Club
Drapeau : État indépendant de Croatie GOŠK Dubrovnik
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1942-1944 Drapeau : RF de Croatie Uskok Zagreb
1946-1956 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Hajduk Split 185 (25)
1956-1957 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie GOŠK Dubrovnik
1957-1958 Drapeau : Pays-Bas SV Limbourg
1958-1959 Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1947-1948 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie 003 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Božo Broketa (né le 24 décembre 1922 à Dubrovnik et mort en 1985 dans la même ville) était un joueur de football yougoslave (croate).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a passé la plupart sa carrière dans l'équipe phare de sa région natale dans le sud de la Croatie, l'Hajduk Split.

Broketa est célèbre pour avoir en 1951 envoyé un télégramme de félicitation à l'équipe rivale du Hajduk, le Dinamo Zagreb lors de sa victoire en championnat sur l'équipe serbe du FK Crvena Zvezda, où l'on pouvait lire : Dok je srca, bit će i Croatije (Tant qu'il y a du cœur, il y aura aussi la Croatie)[1],[2].

Il passe la fin de sa carrière du côté des Pays-Bas au SV Limbourg de 1957 à 1958 puis à l'Ajax Amsterdam entre 1958 et 1959.

Une académie de football à Dubrovnik porte aujourd'hui son nom[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.hoo.hr/izdavastvo/olimp15/olimpijske_legende.htm
  2. http://www.vjesnik.com/Pdf/1999%5C06%5C02%5C13A13.PDF
  3. Grad Dubrovnik povećao davanja sportu za osam posto