Boîte noire (automobile)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boîte noire.

La boîte noire automobile est un système d'enregistrement de paramètres d'un véhicule particulier ou collectif apposé dans le véhicule sur demande du propriétaire ou sur obligation légale. Ce type de dispositif n'est pas à confondre avec ce qui est communément appelé une dashcam qui est une caméra enregistrant les déplacements du véhicule, un traqueur GPS qui permet de suivre un véhicule sans enregistrer les données ou un chronotachygraphe qui enregistre les temps de parcours et la vitesse uniquement.

Description[modifier | modifier le code]

Ce type de boîte noire permet l'enregistrement des données du véhicule tel que la position GPS, la vitesse, l'accélération, le freinage, le déclenchement des airbags, l'état du conducteur (éveil, sobriété) ou de la circulation (couplé avec une caméra) pour pouvoir déterminer les circonstances d'un incident ou d'un accident. Et ainsi démontrer ou non une responsabilité en cas de litige[1],[2].

Le dispositif est facultatif pour les véhicules personnels, mais peut devenir obligatoire dans certains cas de véhicules à usage collectif. Certaines assurances encouragent l'usage de ce type d'équipement auprès des particuliers en accordant à leurs abonnés une remise sur la prime d'assurance en cas d'apposition d'un tel dispositif.

Aux États-Unis, plus de 95 % des véhicules sont équipés de ce type de système sur initiative des constructeurs. En Russie et dans les pays asiatiques, ce type de boîte noire se démocratise grandement. À Taïwan et au Japon, la plupart des taxis et des véhicules à usage collectif sont équipés de plusieurs caméras et enregistreurs de données[3],[2].

À noter que l'utilisation de ce type de système couplé avec une caméra est actuellement interdit en Autriche[4].

En France, aucune loi n'interdit l’utilisation de ce type d'équipement qui se démocratise également à grands pas (15 000 ventes en 2012)[3].

En Allemagne, certains constructeurs envisagent d'équiper de futurs véhicules autonomes avec un dispositif similaire a ceux utilisés aux États-Unis[5].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

  • Durée d'enregistrement : de 60 secondes (30 avant un événement et 30 après) à plusieurs heures selon l'équipement et la méthode d'enregistrement[3]
  • Données enregistrées : vitesse, accélération, freinage, position GPS, vidéo, audio, déclenchement des airbags, port de la ceinture, bon fonctionnement des équipements de sécurité
  • Taille : selon le modèle, de l'apposition directement sur l'ordinateur de bord du véhicule à l'ajout d'un enregistreur d'une vingtaine de centimètres de côté (micro ordinateur)
  • Poids : selon le modèle pouvant aller jusque plusieurs kilogrammes (camions et bus)
  • Prix : d'une centaine d'euros pour les plus simples à des milliers d'euros pour les systèmes les plus évolués

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]