Boîte à secret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Une boîte à secret.

Une boîte à secret est une boîte qui peut être ouverte par une série de manipulations complexes ou cachées. Certaines de ces boîtes n'ont besoin que d'une simple pression dans un endroit spécifique tandis que d'autres ont besoin de mouvements subtils de différentes parties pour être ouverte.

Elles trouvent leur origine dans la région de Hakone au Japon, au début du XIXe siècle sous le nom de himitsu-bako (秘密箱?).

Fabrication[modifier | modifier le code]

La fabrication traditionnelle des boites japonaises demande beaucoup de savoir faire. Cette marqueterie, plus connue sous le nom de yosegi-zaiku fait partie du savoir faire traditionnel du Japon[1].

Pour commencer, il faut sélectionner les différentes essences de bois qui permettront de donner ses couleurs au motif réalisé. Ces différentes baguettes de bois, seront ensuite triées, sciées, rabotées et ajustées pour réaliser le motif spécifique yosegi. Les pièces seront assemblées et collées entre elles pour donner naissance à un motif unique. Plusieurs de ces motifs seront alors collés ensemble pour créer un motif plus complexe et plus large. Cette opération peut être répétée plusieurs fois pour obtenir le motif final[1].

La plaque est soigneusement rabotée en minces feuilles avec un gros rabot spécial. La feuille obtenue est appelée duku. Ces feuilles sont ensuite aplanies puis découpées à la bonne taille. Pour finir, elles seront collées sur les boites[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Fabrication Boites japonaises », sur lefarfadetjoyeux.fr

Sur les autres projets Wikimedia :