Blut aus Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Blut aus Nord
Surnom Vlad[1],[2]
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Black metal, black metal symphonique[2], metal avant-gardiste[3], metal expérimental, metal industriel, dark ambient
Années actives Depuis 1994
Labels Debemur Morti Productions, Appease Me..., Candlelight Records, Debemur Morti, Season of Mist, Impure Creation Records
Composition du groupe
Membres Vindsval
W.D. Feld
GhÖst
Thorns

Blut aus Nord est un groupe de black metal avant gardiste français, originaire de Mondeville, dans le Calvados. Leur nom, Blut aus Nord, signifie littéralement en allemand « Sang du Nord »[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1993, Vindsval lance un projet solo appelé Vlad, nom inspiré de Vlad III l'Empaleur[2]. Après deux démos — In the Mist en 1993 et Yggdrasil en 1994 —, Vlad change de nom pour Blut aus Nord[2]. Alors que les labels commencent à s'intéresser à son travail, Vindsval décide de recruter d'autres musiciens[2]. Vindsval endosse le rôle de chanteur et guitariste, GhÖst à la basse, et W.D. Feld à la batterie et au clavier[2].

Le trio publie un premier album studio, Ultima Thulée, en 1995[1], au label local indépendant Impure Creation Records[2]. Par la suite, le groupe publie son deuxième album studio intitulé Memoria Vetusta I: Fathers of the Icy Age, en 1996, aussi au label ICR[2]. L'année 2001 assiste à la publication du troisième album studio du groupe, The Mystical Beast of Rebellion aux labels Debemur Morti et Season of Mist[4].

Le projet le plus acclamé du groupe est leur quatrième album studio, The Work Which Transforms God[5], qui est un album-concept publié en 2003. L'album est nommé par le magazine Terrorizer de son top 10 des albums en 2003[6], et est bien accueilli par l'ensemble de la presse spécialisée[7],[8]. De par le succès critique et commercial de Blut aus Nord, tous leurs albums sotn réédités aux États-Unis en 2004 et 2005[2]. En 2006, le groupe publie l'album MoRT, qui marque le changement de direction musicale du groupe vers le metal expérimental. Blut aus Nord publie l'album Odinist: The Destruction of Reason by Illumination (le sous-titre étant une phrase d'Aleister Crowley[9]), est publié sur Internet le 10 septembre 2007. La suite de Memoria Vetusta I, intitulée Dialogue with the Stars, est publiée en février 2009[10].

Le groupe se lance dans la publication d'EPs expérimentaux. Le premier What Once Was...Liber I, est publié au label Debemur Morti Productions, en édition limitée en 2010[2]. Le concept de cette série d'EPs tourne autoiur du chiffre 777[2]. En 2012, ils publient le deuxième EP What Once Was...Liber II ; il est suivi par Cosmosophy, le dernier chapitre de cette série d'EP, en octobre 2012[2]. Ils publient ensuite What Once Was...Liber III en novembre 2013[2]. En juin 2014, un split avec le groupe de doom metal industriel français P.H.O.B.O.S. est publié[2]. En octobre 2014 sort Vetusta III: Saturnian Poetry au label Debemur Morti[2]. Toujours en 2014, Thorns rejoint le groupe à la batterie.

En mai 2016, Blut aus Nord publie un premier extrait du split Codex Obscura Nomina, avec Ævangelist, annoncé pour le 17 juin 2016. L'extrait s'intitule Threshold of the Miraculous[11].

Membres[modifier | modifier le code]

  • W.D. Feld - batterie, clavier, instruments électroniques (depuis 1994)
  • Vindsval - chant, guitare (depuis 1994)
  • GhÖst - basse (depuis 2003)
  • Thorns - batterie (depuis 2014)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Splits[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Decorporation... (avec Reverence)
  • 2007 : Dissociated Human Junction (avec Bloodoline, Reverence et Karras)
  • 2014 : Triunity (avec P.H.O.B.O.S.)
  • 2016 : Codex Obscura Nomina (avec Ævangelist)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Blut aus Nord », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 9 juillet 2016).
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n et o (en) « Blut Aus Nord - Biography », sur AllMusic] (consulté le 9 juillet 2016).
  3. « Blut aus Nord / Ævangelist : date de sortie et artwork du split album », sur hornsup,‎ (consulté le 9 juillet 2016).
  4. « BLUT AUS NORD - The Mystical Beast Of Rebellion (Debemur Morti/Season of Mist) - 18/04/2011 @ 09h46 », sur VS-Webzine,‎ (consulté le 9 juillet 2016).
  5. (en) « The Work Which Transforms God » (version du 5 février 2007 sur l'Internet Archive)
  6. (en) « Terrorizer Albums Of The Year 2003 (regroupement des listes du magazine) », sur rocklistmusic.co.uk (consulté le 9 juillet 2016).
  7. « Chronique - Blut Aus Nord - The Work Which Transforms God », sur Trashocore (consulté le 9 juillet 2016).
  8. (en) Thom Jurek, « The Work Which Transforms God Overview », sur AllMusic (consulté le 9 juillet 2016).
  9. (it) Roberto Michieletto, « Blut Aus Nord - Odinist: The Destruction Of Reason By Illumination », sur suffissocore,‎ (consulté le 9 juillet 2016).
  10. « Blut Aus Nord - Memoria Vetusta II (Dialogue With The Stars) », sur Trashocore (consulté le 9 juillet 2016).
  11. « Blut Aus Nord/AEvangelist : premier extrait du split », sur Noise Mag,‎ (consulté le 9 juillet 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]