Blue Angels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Blue Angels
Description de cette image, également commentée ci-après
L'écusson des Blue Angels depuis l’arrivée des F-18.
Généralités
Sport Voltige aérienne
Création
Organisateur(s) United States Navy
Catégorie Patrouille acrobatique militaire
Périodicité toute l'année
Lieu(x) Meetings aériens mondial
Nations Drapeau des États-Unis États-Unis
Site web officiel www.blueangels.navy.mil/

Les Blue Angels est le nom de la patrouille acrobatique de la Marine américaine (Navy Flight Demonstration Squadron) créée en 1946.

Absence de combinaison anti-G[modifier | modifier le code]

Une des particularités de cette patrouille est, qu'aujourd'hui encore, ses pilotes volent sans combinaisons anti-G[1] dans des avions très performants. La difficulté de leurs évolutions est accrue en raison de ce facteur. Contrairement au vol de combat, les pilotes connaissent à l'avance les manœuvres effectuées. Ils peuvent donc prévoir les fortes accélérations et anticiper ce changement en contractant leurs muscles[1]. Les combinaisons anti-g pourraient aussi les gêner dans leur mouvement[1].

Avions utilisés[modifier | modifier le code]

Dessin représentant tous les aéronefs utilisés dans le passé.

La patrouille a également utilisé quelques Vought F7U Cutlass en 1952, pour des démonstrations en solo à part des vols en formation.

Un processus a été entamé fin 2015 pour remplacer le F/A-18C/D Hornet dont la dernière démonstration publique a lieu le 4 novembre 2020 par le plus récent Boeing F/A-18E Super Hornet dont 9 monoplaces et 2 biplaces provenant des premiers lots produits sont en cours de transformation en 2020, à la suite d'un contrat annoncé en août 2018 de 17 millions de dollars, pour être opérationnelle en 2021[2]. Le premier est réceptionné le 27 juillet 2020, le total prévu est de 18 Super Hornet[3].

Enfin, un C-130T Hercules (surnommé « Fat Albert ») a été utilisé de 1970 à mai 2019, le dernier l'étant à partir de 2002, pour transporter les mécaniciens et le matériel de maintenance lors des déplacements de la patrouille. Il est remplacé par un C-130J Super Hercules provenant des surplus du ministère de la Défense britannique acheté le 13 juin 2019[4].

Accident[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]