BlueJ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
BlueJ
Logo

Capture d’écran de BlueJ.
Capture d’écran de BlueJ.

Développeur Michael Kölling (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 4.0.0 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Version avancée 4.0.0preview2 ()[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en JavaVoir et modifier les données sur Wikidata
Type Kit de développement
Environnement de développement intégréVoir et modifier les données sur Wikidata
Licence GPLv2[3]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.bluej.org
bluej.orgVoir et modifier les données sur Wikidata

BlueJ est un environnement de développement intégré créé principalement pour l'enseignement de la programmation orientée objet. Il permet d'écrire des programmes Java en utilisant le langage Java ou (depuis la version 4) le langage Stride (langage utilisant un éditeur à base de cadres).

BlueJ est capable de décompresser directement les fichiers .jar, et travaille dans des répertoires de projets contenant au moins le fichier bluej.pkg. Il y ajoute ensuite un fichier nommé package.bluej, contenant les coordonnées et tailles des différents objets représentés dans son interface graphique.

Interface graphique[modifier | modifier le code]

La plus grande partie de la fenêtre principale de BlueJ est occupée par un diagramme de classes simplifié. Les classes y sont représentées par des rectangles jaunes, reliés entre eux par des flèches représentant les relations d'héritage et de dépendance. Les classes de test unitaire sont des rectangles verts[4].

Un double-clic sur une classe permet d'ouvrir le fichier Java (ou Stride) correspondant dans une fenêtre de l'éditeur intégré, permettant d'examiner et de modifier son code source. Un clic droit sur une classe fait apparaître un menu contextuel qui permet entre autres d'en créer des instances qui se présenteront sous la forme de rectangles rouges dans le présentoir à objets, en bas de la fenêtre.

Un double-clic sur un de ces objets ouvre une boîte montrant son état (l'ensemble de ses attributs avec leurs valeurs). Le menu contextuel des objets contient la liste de toutes ses méthodes (même celles qui sont héritées des superclasses), que l'on pourra directement exécuter d'un simple clic.

Diagramme de classes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]