Blondedy Ferdinand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Blondedy Ferdinand
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Activité
Autres informations
Propriétaire de
Blondedy Ferdinand shop
Distinctions
Meilleure actrice du film Les couleurs de la dignité
Meilleure actrice du film Destin tragique

Blondedy Ferdinand, née à Port-au-Prince, est une actrice chanteuse interprète et entrepreneure haïtienne[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est née à l'hôpital Chancerelles de Port-au-Prince et a grandi dans le quartier de Carrefour-Feuilles.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Elle est connue, en 2003, pour son premier rôle important dans le long métrage I Love You Anne[2] de Richard Senecal (ht) alors qu'elle n’avait que 20 ans[1].

En 2005, elle incarne Joanne dans Choix final, le premier film d'Anna Farah Miller[3]. Durant cette même année, on la retrouve dans La Victime[2], puis, en 2006, elle fait partie des trois acteurs principaux du film Les Couleurs de la dignité[2]. En 2007, elle tourne dans La Famille Chabi parmi les acteurs principaux et cette même année, détient le rôle d'Isabelle dans le film Inédit[2]. En 2011, elle participe au film Sarah et en 2015, elle est aussi présente dans le numéro 2 de ce film[2].

En 2014, elle joue dans Dancing in the Shadow of Love[2] puis en 2018, incarne la personne d'Esther dans God's Will. Durant cette même année, elle est la vedette de The Real Life of Blondedy Ferdinand[2].

Musique[modifier | modifier le code]

Blondedy, depuis son plus jeune âge, a toujours voulu être chanteuse. Mais elle en a été empêchée par sa mère et s'est donc tournée vers le théâtre[4]. Ainsi, sans abandonner le cinéma, elle a lancé sa carrière dans la musique avec l'artiste JBeatz, dont le vrai nom est Jean Robert Pluviose, comme mentor[5]. Ensemble, ils ont interprété la chanson Renmen m renmenw[6]. Ensuite, avec Marshelle, elle sort un nouveau titre : « Fanm 2 pye pantalon ». Cette musique se veut une revendication des droits de la femme[7]. Un mois plus tard, avec la participation de Fantom, rappeur haïtien, elle sort son troisième titre : « Ki palmarès ou »[réf. souhaitée].

Entrepreneuriat[modifier | modifier le code]

Blondedy Ferdinand est aussi une femme d'affaires propriétaire d'une entreprise de produits cosmétiques[Laquelle ?] et investit dans l'immobilier[évasif]. C'est une activité qui lui rapporte entre 3 000 et 4 000 dollars américains par mois[8].

Récompenses[modifier | modifier le code]

En 2004, elle reçoit le Ticket d’Or, son premier prix de meilleure actrice pour le film Les couleurs de la dignité[9] et en 2006, elle est, pour une deuxième fois, couronnée Meilleure actrice pour le film Destin tragique[9].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Séparée de son mari en 2020[10], elle se fiance avec l’artiste Dperfect le [11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Freslet Gilles, « Haiti-Culture » (consulté le )
  2. a b c d e f et g « movielakay » (consulté le )
  3. Marvin Victor, « « Choix final » : le premier film de Anna Farah Miller », Le Nouvelliste,‎ (lire en ligne)
  4. Chancy Victorin, « Blondedy Ferdinand mean business ! », Le Nouvelliste,‎ (lire en ligne)
  5. « En duo avec Blondedy Ferdinand, JBeats fait son retour musical avec un nouvel album », Le national,‎ (lire en ligne)
  6. Glorieuse Nelson, « Blondedy Ferdinand est de passage en Haïti ! », Le Nouvelliste,‎ (lire en ligne)
  7. Glorieuse Nelson, « Blondedy et Marshelle proposent Fanm 2 pye pantalon », Le Nouvelliste,‎ (lire en ligne)
  8. Alexis Abdias, « Blondedy Ferdinand: coup d’œil sur sa carrière, sa vie privée et ses multiples chapeaux », Trip Foumi,‎ (lire en ligne)
  9. a et b « 509zone », sur 509zone.com (consulté le )
  10. Rose Annacia Dume, « Blondedy Ferdinand et son mari se séparent », sur Loop Haïti, (consulté le )
  11. Laïka Mezil, « People : Dperfect demande Blondedy Ferdinand en mariage », sur Haiti24, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]