Blodwyn Pig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Blodwyn Pig
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Blues rock
Années actives 19681970, années 1990
Labels Island Records, Chrysalis Records, A&M Records
Composition du groupe
Anciens membres Andy Pyle
Hunt Sales
Jack Lancaster
Ron Berg
Peter Banks

Blodwyn Pig est un groupe de blues rock britannique[1]. Il est principalement actif pendant les années 1960 et 1990.

Biographie[modifier | modifier le code]

La formation initiale comprend Mick Abrahams, après son départ de Jethro Tull, Jack Lancaster, Andy Pyle et Ron Berg[1]. Suite au deuxième album, le guitariste quitte et est remplacé par Peter Banks (ex-Yes et futur Flash), ainsi que le second guitariste Larry Wallis qui sera aussi chanteur[2]. La formation poursuit sous le nom de Blodwyn mais se dissout avant d'avoir eu le temps d'enregistrer, en décembre 1970[1]. Le groupe enregistre et publie deux albums : Ahead Rings Out en 1969, et Getting to This en 1970[2], qui atteignent le top 10 de l'UK Albums Chart[3] et les charts américains.

Après sa reformation en 1988, en plus d'Abrahams, le groupe se compose de Clive Bunker, Andy Pyle, Bruce Boardman, Bernie Hetherington et Dick Heckstall-Smith[1]. En 1993, le groupe enregistre Lies (1993) avec comme formation Mick Abrahams, Dave Lennox, Mike Summerland et, Graham Walker[1]. L'année suivante sort l'album live All Tore Down: Live.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1969 : Ahead Rings Out (Island, août)
  • 1970 : Getting to This (Chrysalis Records, avril)
  • 1999 : The modern Alchemist (Indigo Rec.)
  • 1991 : All Said And Done (sorti en Europe en 1991 puis aux États-Unis en 2004 chez Shakedown Records sous forme de coffret double CD+DVD
  • 1993 : Lies
  • 1994 : All Tore Down: Live (album live)
  • 1996 : Pig-in-the-Middle

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Rolling Stone Encyclopedia, p. 87-88.
  2. a et b (en) Richie Unterberger, « Blodwyn Pig - Music Biography, Credits and Discography », AllMusic, (consulté le 18 février 2013).
  3. David Roberts, British Hit Singles and Albums, Londres, Guinness World Records Limited, (ISBN 1-904994-10-5), p. 64.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Holly George-Warren (dir.) et Patricia Romanowski (dir.), The Rolling Stone Encyclopedia of Rock & Roll : Revised and Updated for the 21st Century, New York, Fireside (Simon & Schuster), , 3e éd. (1re éd. 1983), 1114 p. (ISBN 978-0-7432-0120-9 et 0-7432-0120-5)

Liens externes[modifier | modifier le code]