Block 109

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Block 109
Série
Couverture de Block 109
Couverture de Block 109

Scénario Vincent Brugeas
Dessin Ronan Toulhoat
Ryan Lovelock
Genre(s) Uchronie

Thèmes guerre bactériologique
Personnages principaux Zytek
sergent Steiner
Worth
Lieu de l’action Europe occupée, Congo belge, désert de Tanami, océan Pacifique
Époque de l’action XXe siècle

Pays France
Langue originale Français
Éditeur Akileos
Nb. d’albums 7

Block 109 est une série de bande dessinée uchronique créée par Vincent Brugeas et éditée par Akileos. Chaque album est un récit indépendant se déroulant dans le même contexte diégétique.

Historique éditorial[modifier | modifier le code]

Le premier album, sorti en 2010 et donnant son titre à série, met en place une uchronie se situant pendant la Seconde Guerre mondiale dont l’événement divergent est l’assassinat d’Adolf Hitler par un tireur isolé lors d’une grand-messe du parti à Munich, le 22 mars 1941.

Dans cette histoire parallèle, l’Allemagne nazie domine le monde et se trouve enlisée en 1953 dans une guerre contre l’URSS depuis plus de huit années. La trame scénaristique mêle des personnages réels tels que Reinhard Heydrich ou encore l’amiral Canaris avec des personnages de fiction comme Zytek.

Puis, la même année est publiée la bande dessinée Étoile Rouge qui, dans l’univers uchronique de Block 109, retrace l’épopée de trois pilotes français de l’escadrille Normandie qui combattent aux côtés des troupes soviétiques contre l’aviation du Reich après l’invasion, ici située en 1944.

En 2011 sort le 3e opus, intitulé Opération Soleil de plomb, se passant au Congo belge en 1947 et relatant l’histoire d’un personnage principal du premier album luttant contre la résistance africaine.

En 2011 toujours, New York 1947 constitue le 4ᵉ opus et est un clin d’œil évidemment au film de John Carpenter.

En avril 2012 paraît le tome 5, Ritter Germania, un polar mettant en scène le ritter (chevalier), héros de la propagande nazie issue du nouvel Ordre Teutonique.

Le tome 6 n'est plus dessiné par Ronan Toulhoat mais par Ryan Lovelock. Intitulé S.H.A.R.K., il se passe en novembre 1946, en Australie, rescapée de l’holocauste nucléaire. Le sous-continent est devenue le refuge des dernières forces Alliées, mais il s'y trouve aussi une immense prison mal surveillée dans le désert pour plusieurs dizaines de milliers de soldats allemands et de nazis convaincus. L’arrivée de Worth, un hors-la-loi australien, fasciste et surtout indomptable, va rendre la situation explosive.

Enfin, le tome 7, Maruta, se passe en 1947, toujours en guerre. Des Marines américains aident des cobayes humains rescapés des expériences perpétrées par l'immonde professeur Ishii sur une île indonésienne.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Grâce à sa force de frappe nucléaire, le Troisième Reich est sorti victorieux de la guerre contre les Alliés. Une guerre totale oppose à présent le régime nazi à l’Union soviétique. Zytek, le Grand maître du « nouvel Ordre Teutonique », préconise une attaque virale de grande ampleur malgré la désapprobation du Haut Conseil. Les effets du virus sont dévastateurs, tant pour les personnes infectées transformées en monstres sanguinaires, que pour les soldats victimes des rencontres avec ces forcenés.

Chronologie de l’uchronie[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  1. Block 109 (2010)
  2. Étoile Rouge (2010)
  3. Opération Soleil de plomb (2011)
  4. New York 1947 (2011)
  5. Ritter Germania (2012)
  6. S.H.A.R.K. (2014)
  7. Maruta (2016)

Éditeurs[modifier | modifier le code]

  • Akileos : tomes 1 à 7 (première édition des tomes 1 à 7)

Récompenses[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]