Blet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune du Cher
Cet article est une ébauche concernant une commune du Cher.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Blet
Église Saint-Germain, façade.
Église Saint-Germain, façade.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Cher
Arrondissement de Saint-Amand-Montrond
Canton La Guerche-sur-l'Aubois
Intercommunalité Communauté de communes Pays de Nérondes
Maire
Mandat
Loïc Cordebois
2016-2020
Code postal 18350
Code commune 18031
Démographie
Population
municipale
607 hab. (2014)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 53′ 46″ nord, 2° 43′ 56″ est
Altitude Min. 170 m – Max. 256 m
Superficie 30,08 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Blet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Blet

Blet est une commune française située dans le département du Cher en Région Centre.

Géographie[modifier | modifier le code]

Blet se trouve sur la départementale 2076, sur l'axe BourgesSancoinsMoulins, qui relie le grand nord-ouest français, et notamment la Bretagne et la Vallée de la Loire et ses châteaux au grand sud-est, en particulier Auvergne, Rhône-Alpes et Provence Côte d'Azur.

La commune fait partie du canton de Nérondes ; en 2015, à la suite du redécoupage des cantons du département, elle fera partie du canton de La Guerche-sur-l'Aubois[1],[2].

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Osmery Charly Rose des vents
Lantan N
O    Blet    E
S
Chalivoy-Milon Chaumont Sagonne

Histoire[modifier | modifier le code]

Blet est une seigneurie du Moyen Âge ayant appartenu à une branche cadette de la Maison de Sully, dont Alix, dame de Blet (1399), épouse de Philibert de Thianges, seigneur de Creuzet (1407).

Au XVIe siècle, elle appartient aux Saint Quintin puis passe par mariage aux Simiane au XVIIe siècle, aux Malon de Bercy au XVIIIe siècle enfin par mariage aux Nicolay au XIXe siècle.

En 1860 le marquis Aymard-Marie de Nicolay, dernier propriétaire du château de Bercy, y transféra la partie de son mobilier qu'il n'avait pas vendue (certains meubles et tableaux ont été apportés par ses héritiers au château angevin de Brissac), avec certains éléments de sa magnifique décoration intérieure, comme les célèbres boiseries qui furent ensuite remontées dans plusieurs demeures prestigieuses françaises et étrangères, ainsi dans le grand salon du château de Bizy (Eure).

Le château de Bercy fut démoli l'année suivante. On y trouve une petite chapelle ; au plafond d’une des tours sont peints les blasons et initiales de chaque nom de famille qui a vécu dans le château de Blet.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1792 1803 Pierre Le Conte    
1803 1824 Louis Baujard    
1824 1827 Henri Bolle    
1827 1830 François Toubeau    
1830 1837 François Jourdain    
1837 1840 François Toubeau    
1840 1873 Marquis Charles de Nicolaÿ    
1873 1875 Jean Chavy    
1875 1881 Marquis Aymard de Nicolaÿ    
1881 1884 Gabriel Chatillon    
1884 1900 Marquis Aymard de Nicolaÿ    
1900 1908 François Fradel    
1908 1918 Marquis Aymard de Nicolaÿ    
1918 1944 Comte Gaston de Contades    
1944 1953 Eugène Vrin    
1953 1958 Comte André de Contades    
1958 1959 François Cocu    
1959 1962 Gaston Julié   Docteur
1962 1965 Jean Cordebois    
1965 2009 Michel Bibanow PS Conseiller général
2009 2015 André Girard[1] DVG Agriculteur retraité

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Dans son palmarès 2016, le Conseil National des Villes et Villages Fleuris de France a attribué une fleur à la commune au Concours des villes et villages fleuris[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 607 habitants, en diminution de -6,33 % par rapport à 2009 (Cher : -0,24 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
787 841 902 883 1 063 1 229 1 340 1 440 1 631
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 583 1 597 1 629 1 458 1 465 1 514 1 552 1 647 1 568
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 510 1 363 1 320 1 167 1 015 970 950 869 884
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
817 730 749 713 689 617 633 649 607
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006 [7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Blet sur le site du Conseil général
  • Blet sur le site de l'Insee