Blaziert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Blaziert
Blaziert
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gers
Arrondissement Condom
Canton Baïse-Armagnac
Intercommunalité Communauté de communes de la Ténarèze
Maire
Mandat
Marie-José Goze
2014-2020
Code postal 32100
Code commune 32057
Démographie
Gentilé Blaziertois, Blaziertoise
Population
municipale
136 hab. (2016 en augmentation de 0,74 % par rapport à 2011)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 56′ 06″ nord, 0° 28′ 39″ est
Altitude 134 m
Min. 111 m
Max. 222 m
Superficie 10,97 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gers

Voir sur la carte administrative du Gers
City locator 14.svg
Blaziert

Géolocalisation sur la carte : Gers

Voir sur la carte topographique du Gers
City locator 14.svg
Blaziert

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Blaziert

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Blaziert

Blaziert (Blasièrt en gascon) est une commune française située dans le département du Gers en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune de Blaziert est située à mi-chemin entre Condom à l'ouest (11 km) et Lectoure à l'est (12 km).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Blaziert[1]
Caussens Castelnau-sur-l'Auvignon
Saint-Orens-Pouy-Petit Blaziert Marsolan
Roquepine Mas-d'Auvignon Terraube

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Blaziert est construite sur un point culminant à 134 m, sur une zone calcaire.[réf. nécessaire]

Blaziert se situe en zone de sismicité 1 (sismicité très faible)[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Aux XIIe et XIIIe siècles est construit un château qui s’entoure d’habitations, à l’emplacement de la place actuelle du village.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2014 Jean-Claude Peyrecave[3] DVG puis PS Conseiller régional
2014 En cours Marie-José Goze DVG Agricultrice
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2016, la commune comptait 136 habitants[Note 1], en augmentation de 0,74 % par rapport à 2011 (Gers : +0,94 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1841 1846 1851 1856
564457427502440416445414410
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
401377388383337326313271255
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
264261248262286258265246245
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 -
200147138121124137135136-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L’église Saint-Blaise datant du XIXe siècle remplace une construction détruite par un incendie. Faute de place, elle n’est pas orientée vers l'est, son clocher mesure 33 mètres. Les vitraux sont historiés. Un dessin du Christ en croix, étude pour une grande toile, se trouve sur l’un des murs de la sacristie. L’autel en marbre blanc aurait dû être réalisé par le sculpteur Lasseran (père du peintre Paul Noël Lasseran), qui mourut écrasé par la chute du bloc de marbre lors de sa livraison en gare de Lectoure. L’église conserve des fonts baptismaux du XVe siècle.
  • Fleurissement : plus petit village d' Occitanie labellisé 4 fleurs.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Plan séisme
  3. Site de la préfecture - fiche de Blaziert
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. a et b Michel de La Torre, Gers : Le guide complet de ses 462 communes, Paris, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », (ISBN 2-7399-5032-2, notice BnF no FRBNF35576310)