Blaze (groupe de metal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blaze.
Blaze
Description de l'image Blazebayleyband.jpg.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Heavy metal
Années actives 19992007
Labels Blaze Bayley Records, Steamhammer Records, SPV GmbH
Site officiel www.blazebayley.net
Composition du groupe
Membres Blaze Bayley
Anciens membres David Bermudez
Rico Banderra
Lawrence « Larry » Paterson
Jay Walsh
Nicolas Bermudez
Rick Newport

Blaze est un groupe de heavy metal britannique, originaire d'Angleterre. Le groupe est formé en 1999 par Blaze Bayley après son départ du d'Iron Maiden. Le groupe se dissout en 2007.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est initialement formé en 1999 par Blaze Bayley, accompagné par Steve Wray et John Slater (guitare), Rob Naylor (basse) et Jeff Singer (percussions). Avec cette formation, le groupe publie son premier album Silicon Messiah produit en 2000 au label Steamhammer[1]. Certaines chansons de l'album sont composées par Bayley et devaient originellement être incluses dans le nouvel album d'Iron Maiden à cette période[2].

En 2004, le guitariste Slater quitte le groupe[3]. Aussi une nouvelle formation est faite au sein du groupe : Oliver Palotai et Luca Princiotta endossent les rôles de guitaristes, Christian Ammann celui de bassiste, et Daniel Schild celui de batteur. En fin 2007, les membres se séparent de Bayley à cause de divergences personnelles, et Blaze est définitivement dissous[4].

Membres[modifier | modifier le code]

  • Blaze Bayleychant (depuis 2007)
  • David Bermudez – basse (2007-2011)
  • Rico Banderra – batterie (2007)
  • Lawrence « Larry » Paterson – batterie (2007-2010)
  • Jay Walsh – guitare (2007-2011)
  • Nicolas Bermudez – guitare (2007-2011)
  • Rick Newport – guitare (2007)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 2003 : As Live As It Gets

Notes et références[modifier | modifier le code]