Blasphemous

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Blasphemous

Développeur
The Game Kitchen
Éditeur
Compositeur
Carlos Viola (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Date de sortie
10 septembre 2019
Genre
Mode de jeu
solo
Plate-forme

Langue
Moteur

Site web

Blasphemous est un jeu vidéo Metroidvania développé par le studio espagnol The Game Kitchen[1] et publié par Team17. Le jeu est sorti sur Nintendo Switch, PC, PlayStation 4 et Xbox One le 10 septembre 2019.

Le projet est lancé à la suite d'une campagne Kickstarter en 2017[2].

Les développeurs ont fourni trois DLC gratuits : The Stir of Dawn sorti le 4 août 2020[3], Strife and Ruin le 18 février 2021 et Wounds of Eventide le 9 décembre 2021. Une suite est en développement pour 2023[4].

Univers et personnages[modifier | modifier le code]

Une malédiction infâme est tombée sur la terre de Custodia (stylisé en Cvstodia) et de tous ses habitants - elle est connue simplement comme « Le Miracle »[5]. Le jeu se déroule dans une terre de religion et de superstition, avec de multiples références au christianisme et au folklore andalou[6].

Le protagoniste du jeu est « le Pénitent » - l'unique survivant du massacre de la confrérie du chagrin silencieux. Il porte un masque et un casque composés d'une couronne d'épines et d'une capirote[6].

Le pénitent manie une épée qui a de simples attaques tranchantes, et peut également esquiver et parer les attaques. L'aspect jeu de role est très léger et n'encombre pas le joueur de statistiques à gérer ou d'objets ou équipement à ramasser sur les monstres. Seules quelques capacités spéciales peuvent être acquises tout au long du jeu pour aider le joueur à naviguer sur la carte en plus de combattre les ennemis plus efficacement. Pour cette raison même si je jeu se qualifie de « metroidvania »[2], ses mécaniques sont plus proches d'un Hollow knight que d'un Symphony of the Night[7],[6].

Bien que le joueur ait une faible barre de vie, il peut la restituer grâce aux « flacons biliaires », qui peuvent être rechargés lorsque le joueur visite certains points de contrôle du jeu. La progression est également enregistrée, le joueur se réincarne à ces points de contrôle lorsqu'il meurt. Lors de la visite de ces points de contrôle, la santé du joueur est complètement rechargée, mais tous les ennemis précédemment tués, à l'exception des boss, réapparaitront dans le jeu.

Développement[modifier | modifier le code]

Le directeur créatif Enrique Cabeza cite l'art religieux et l'iconographie de Séville, en Espagne, comme une influence majeure sur l'histoire et le design de Blasphemous[8] . Cabeza cite également des peintres espagnols tels que Bartolomé Esteban Murillo, Francisco Goya, Jusepe de Ribera, Diego Velázquez et Francisco de Zurbarán, notant en particulier une inspiration importante de la procession de flagellants de Goya.

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Agrégateurs de notes
Média Note
Metacritic NS: 76/100[9]
PC: 77/100[10]
PS4: 78/100[11]
XONE: 82/100[12]

Blasphemous a reçu des critiques « généralement favorables » selon l' agrégateur de critiques Metacritic.

Le jeu a remporté les prix du « meilleur développement espagnol » et du « jeu indépendant de l'année » aux Titanium Awards 2019, où il a également été nominé pour «Best art»[13],[14].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Marc Brugat, « Blasphemous: ya está disponible uno de los videojuegos españoles más esperados del año », La Vanguardia,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. a et b « Blasphemous: Dark and brutal 2D non linear platformer », Kickstarter, (consulté le )
  3. https://www.jeuxvideo.com/videos/1260166/blasphemous-accueille-son-premier-dlc-gratuit.htm
  4. « gamescom 2021 : Blasphemous dévoile un DLC gratuit à venir, un second volet annoncé », sur jeuxvideo.com, (consulté le ).
  5. « Blasphemous », Steam (consulté le )
  6. a b et c https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/09/10/on-a-teste-blasphemous-de-la-penitence-a-l-extase_5508745_4408996.html
  7. https://www.jeuxvideo.com/test/1111031/blasphemous-un-metroidvania-macabre-et-envoutant.htm
  8. McMullan, « How Video Game ‘Blasphemous’ Embraces the Catholic Gothic Tradition », Frieze, Frieze, (consulté le )
  9. « Blasphemous for Switch Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le )
  10. « Blasphemous for PC Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le )
  11. « Blasphemous for PlayStation 4 Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le )
  12. « Blasphemous for Xbox One Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le )
  13. « Titanium Awards 2019 » [archive du ], Fun & Serious Game Festival (consulté le )
  14. (es) « Ganadores de los premios Titanium del Fun & Serious 2019 », Generación Xbox, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à plusieurs domainesVoir et modifier les données sur Wikidata :