Blase Cupich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Blase Cupich
image illustrative de l’article Blase Cupich
Biographie
Nom de naissance Blase Joseph Cupich
Naissance (69 ans)
à Omaha (Nebraska, États-Unis)
Ordination sacerdotale
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal

par le pape François
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de Saint-Barthélemy-en-l'Île
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par Mgr Harry Flynn
Dernier titre ou fonction Archevêque de Chicago (Illinois)
Archevêque de Chicago (Illinois)
Depuis le
Évêque de Spokane (Washington)
Évêque de Rapid City (Dakota du Sud)

Blason
« Pax vobis » (Jn 20, 21)
« La Paix soit avec vous »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Blase Joseph Cupich, né le à Omaha dans le Nebraska aux États-Unis, est un prélat catholique américain. Ayant obtenu un doctorat en théologie, il est successivement nommé évêque de Rapid City puis de Spokane. Il est depuis septembre 2014, archevêque de Chicago par nomination du pape François et cardinal depuis novembre 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

Après ses études primaires et secondaires, il étudie à l'université Saint-Thomas à Saint Paul dans le Minnesota où il obtient une licence en philosophie en 1971. Puis, décidé à suivre sa vocation sacerdotale, il part pour Rome. Il y étudie au collège pontifical nord-américain où il conclut en 1974 son cycle de théologie. Il poursuit en obtenant un master en théologie à l'université pontificale grégorienne en 1975.

Prêtre[modifier | modifier le code]

De retour aux États-Unis, il est ordonné prêtre pour le diocèse d'Omaha le 16 août 1975 par Mgr Daniel Sheehan, archevêque d'Omaha. Il occupe alors différentes fonctions, principalement au sein de la curie diocésaine et dans des établissements d'enseignement et de formation du clergé.

Il prépare à l'université catholique d'Amérique et soutient en 1987 une thèse en théologie sacramentelle intitulée « An examination and comparison of the lectionary readings as hermeneutical units in three periods » (Examen et comparaison des lectures du lectionnaire comme éléments d'herméneutique de trois périodes). Parallèlement à la préparation de cette thèse, il est secrétaire de nonciature à la nonciature apostolique à Washington.

De retour dans son diocèse, il est nommé curé de paroisse de 1987 à 1989. Il est ensuite nommé recteur du collège pontifical Josephinium à Colombus dans l'Ohio jusqu'en 1996. Il retrouve alors une responsabilité de curé à Omaha.

Évêque puis archevêque[modifier | modifier le code]

Le 7 juillet 1998, il est nommé évêque de Rapid City par Jean-Paul II. Il y succède à Charles Chaput, transféré à Denver. Il reçoit la consécration épiscopale des mains de Mgr Harry Flynn, archevêque de Saint-Louis le 21 septembre suivant.

Il est transféré à Spokane dans l'État de Washington par Benoît XVI le 30 juin 2010.

Le 20 septembre 2014, François le nomme archevêque de Chicago en remplacement du cardinal Francis George malade et atteint par la limite d'âge. Cette nomination apparaît au vaticaniste Sandro Magister comme un changement de ligne imposé par le pape à l'épiscopat américain, dans un sens plus pastoral et moins doctrinal[1].

Le jeudi , il est nommé membre de la congrégation pour les évêques par le pape[2].

Cardinal[modifier | modifier le code]

Il est créé cardinal comme seize autres prélats au consistoire du 19 novembre 2016 par François[3], qui lui attribue le titre de Saint-Barthélemy-en-l'Île[4] dont il prend possession dès le lendemain.

Sa nomination au cardinalat ainsi que celle des autres américains est vue par le vaticaniste Andrea Tornielli comme une volonté de ne pas pénaliser la part que représentent les États-Unis au sein de l'Église catholique, mais aussi de définir une nouvelle ligne plus pastorale au sein de l'épiscopat américain[5].

François le confirme comme membre de la congrégation pour les évêques le , à la suite de sa création cardinalice[6].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Sandro Magister, « Journal du Vatican / L’arrière-plan de la nomination à Chicago », sur chiesa.espresso.repubblica.it,
  2. (it) Salle de presse du Saint-Siège, « Rinunce e nomine », sur press.vatican.va, (consulté le 7 juillet 2016)
  3. La Croix, « Portraits des 17 nouveaux cardinaux créés par le pape François », sur www.la-croix.com, (consulté le 10 octobre 2016)
  4. (it) Salle de presse du Saint-Siège, « Concistoro Ordinario Pubblico: Assegnazione dei Titoli o Diaconie », sur www.news.va, (consulté le 19 novembre 2016)
  5. (en) Andrea Tornielli, « Francis’ criterion for choosing the new US cardinals », sur lastampa.it, (consulté le 14 octobre 2016)
  6. (it) Salle de presse du Saint-Siège, « Rinunce e nomine », sur press.vatican.va, (consulté le 28 janvier 2017)